Activités

Les interventions de l’Agence s’inscrivent totalement dans les grandes orientations du DCP et concourent à l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement :

-  Education  : l’AFD soutient le plan décennal 2006-2015 du Bénin en matière d’éducation de base à travers le projet « Education pour tous » (EPT) de 16 M€ qui a permis notamment la construction de 108 salles de classe et l’ouverture de trois écoles normales d’instituteurs. Ce programme concerne les zones géographiques les plus pauvres et les plus déficitaires de l’organisation scolaire. Il a permis également la construction et l’équipement de 10 « écoles pilotes ». Ces écoles comprennent chacune en sus du module type de 3 classes avec bureau et magasin, une salle polyvalente, une bibliothèque, des latrines et une aire de jeux.

L’AFD est signataire de l’accord de don de l’Initiative Fast-Track (FTI) et de l’Arrangement de Financement Commun (2008) qui contribuera au financement du programme de construction de salles de classes, à la formation des enseignants et à la gestion et au pilotage du système éducatif sur la période 2008-2010 (primaire et secondaire).
L’AFD a octroyé, fin 2009, une subvention supplémentaire d’un montant de 9 M€ au secteur de l’éducation qui vient abonder le Programme de l’Initiative Fast Track / Fonds Commun Budgétaire (FTI/AFCB) en soutien au plan décennal secteur. Signée le 11 février 2010 par Anne-Marie IDRAAC, Secrétaire d’Etat au Commerce Extérieur, cette convention permettra de soutenir davantage le sous-secteur de l’enseignement secondaire à travers la construction de modules de classes dans les collèges, formation qualifiante des enseignants et la mise à disposition de manuels scolaires.

L’Agence, via la Facilité d’Innovation Sectorielle ONG (FISONG) finance également une expérience pilote développée par l’ONG Swiss Contact avec la mise en place d’un dispositif d’accompagnement à l’insertion professionnelle des jeunes diplômés du certificat de qualification professionnelle dans le secteur de l’artisanat.

-  Développement rural/agriculture/sécurité alimentaire : l’AFD a instruit un programme de 10 M€, le Projet d’Appui aux Dynamiques Productives (PADYP), centré sur le conseil agricole à l’exploitation familiale, principalement en zone cotonnière. Elle appuie également une ONG pour le développement de la pisciculture artisanale dans le Couffo, pour un projet financé à hauteur de 575 000 euros. L’Agence pourrait instruire, courant 2011, un projet d’appui aux filières agricoles, soutenant ainsi le Programme Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA) du gouvernement.

-  Infrastructures : l’AFD contribue à la mise en œuvre de 4 projets : (i) l’hydraulique rurale (10 M€) en partenariat avec l’Union européenne, l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas, (ii) l’appui à l’agglomération de Cotonou (PAACO) de 11 M€, (iii) l’électrification rurale (7,8 M€) en cofinancement avec l’Union Européenne et la coopération allemande et (iv) la construction d’un marché de proximité (536 000 €) à Houénoussou en cofinancement avec l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et la Mairie de Cotonou .

S’agissant des secteurs hors concentration, l’AFD apporte des appuis importants dans les domaines ci-après  :

-  Appui au secteur privé : la priorité du groupe AFD est d’intensifier son soutien au secteur privé conformément à l’Initiative du président français Nicolas SARKOZY dans son engagement du Cap de février 2008 en Afrique du Sud.

Afin d’accompagner les secteurs privé et public marchand béninois, l’AFD dispose d’une gamme étendue d’instruments financiers non souverains : prêts concessionnels (AFD) ou à taux du marché (PROPARCO), garanties ARIZ, garanties ad hoc PROPARCO, participations en fonds propres directes ou via des fonds d’investissements, en particulier FIAA (Fonds d’Investissement pour l’Agriculture en Afrique) et FISEA (Fonds d’Investissement et de Soutien aux Entreprises en Afrique).

Le groupe AFD instruit actuellement plusieurs projets à fort levier économique, impliquant le secteur privé : (i) projet pilote d’implantation d’une centrale solaire par raccordement au réseau SBEE au nord du Bénin, (ii) financement d’une nouvelle cimenterie dépassant la réglementation béninoise et les références internationales en matière d’exigences environnementales, (iii) ligne de refinancement de la Banque de l’Habitat du Bénin (BHB) dédiée au refinancement des crédits immobiliers consentis à des ménages modestes. En partenariat avec les banques de la place qui souhaitent développer leur offre de financement aux entreprises, l’AFD garantit l’accès au financement des PME par le biais de la garantie ARIZ avec laquelle elle a octroyé 4 garanties individuelles de près d’1M€ et instruit actuellement des garanties de portefeuilles d’environ 3 M€.

-  Prêt sous-souverain à la ville de Cotonou : en vue d’accompagner les actions prioritaires de développement de la ville de Cotonou et d’améliorer les conditions de vie de sa population dans la continuité du projet PAACO, l’AFD étudie actuellement pour la première fois au Bénin, un appui sous forme de prêt sans garantie de l’Etat béninois à la Mairie de Cotonou afin de lui permettre de réaliser des infrastructures structurantes génératrices de revenus pour son développement.

-  L’AFD dispose également d’un centre de formation (CEFEB), situé à Marseille, formant de nombreux cadres béninois (séminaires, formations diplômantes…).

-  L’AFD mène aussi des actions régionales (multi-pays) notamment dans le secteur de la santé  :

- Appui à la lutte contre la tuberculose (3,8 M€) ;

- Appui au GIP ESTHER (1 M€) pour la prise en charge des personnes infectées ou affectées par le VIH-SIDA ;

- Appui aux associations de lutte contre le sida – Afrique de l’Ouest et du Centre (750 000 €) ;

- Promotion de la demande des adolescents en service de santé sexuelle et reproductive (787 842 €) ;

- Appui à la couverture du risque maladie (RAMU) avec la maîtrise d’ouvrage assurée par l’UEMOA (5,0 M€)

-  Au Bénin, l’AFD assure aussi la mise en œuvre des interventions du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) : (i) programme des petites initiatives et (ii) appui au passage des motos-taxis « zemidjans » au moteur à 4 temps (1 M€ qui s’inscrit en complément du projet PAACO financé par l’AFD dans la lutte contre la pollution atmosphérique et les changements climatiques) et projet de gestion durable des forêts communales du Bénin pour un montant de 1 million d’euros en cofinancement de la Banque Mondiale (BM), de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la coopération allemande.

-  Enfin, l’AFD met en œuvre l’aide budgétaire globale (ABG) pour le compte de la France dans le cadre de l’appui conjoint régi par le protocole signé entre les bailleurs de fonds apporteurs d’ABG et le gouvernement béninois.

Dernière modification : 20/01/2011

Haut de page