Aide de la France à la protection de l’Enfance (30 septembre 2009)

AIDE DE LA FRANCE A LA PROTECTION DE L’ENFANCE : Monsieur Hervé BESANCENOT, ambassadeur de France au Bénin, a participé, le mercredi 30 septembre, à la signature d’une convention en faveur de la protection de l’enfance, en compagnie de Mme Mamatou MEBA BIO DJOSSOU, Ministre de la Famille et de la Solidarité nationale et de M. Lovasoa RATSIMBA, représentant au Bénin de l’Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP).

UNE CONTRIBUTION DE 13 MILLIONS DE F CFA

La France a ainsi décidé d’apporter, sur les crédits du Fonds Social de Développement (FSD), une aide d’un montant de près de 13 millions de F CFA à un projet dont le montant total est de 42 millions de F CFA et dont le reste du financement est assuré par le Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale (10,8 millions de F CFA) et par l’AFVP (18,4 millions de F CFA).

JPEG - 50.3 ko
(de g. à dr.) échanges des parapheurs entre l’ambassadeur de France, la Ministre Mamatou Méba Bio Djossou et M. Lovasoa Ratsimba

Ce projet est destiné à appuyer la Cellule Nationale de Suivi et de Coordination pour la Protection de l’Enfant, créée en 2006 pour mettre en œuvre au Bénin la politique nationale de protection de l’enfant.

UN PROJET D’APPUI A LA PROTECTION DES ORPHELINS ET DES ENFANTS VULNERABLES

Ce projet permettra notamment de financer une assistance technique à la Cellule Nationale, par la mise à disposition d’un Volontaire du Progrès pendant 20 mois auprès de la Direction départementale de la Famille et de la Solidarité Nationale du Borgou/Alibori, à Parakou. Ce Volontaire du Progrès travaillera au renforcement des interventions de l’Etat dans le domaine de la traite et de l’exploitation des enfants, avec un appui particulier aux départements du Nord du Bénin.

JPEG - 50.9 ko
(de g. à dr. le représentant de l’AFVP, M. Leroy, Conseiller de coopération et d’Action Culturelle et M. Voevodsky de la Délégation européenne

La France a fait de la protection des orphelins et des enfants vulnérables une de ces principales préoccupations et souhaite, à travers cet appui, renforcer les interventions du Bénin dans le domaine de la protection de l’enfant. Cette aide complète également l’appui apporté par le Projet de l’Union Européenne de Lutte Contre la Traite d’Enfants au Bénin, qui est financé sur les crédits du 9ème Fond Européen de Développement.

PDF - 10.5 ko
Discours de l’Ambassadeur de France
(PDF - 10.5 ko)

Dernière modification : 25/02/2016

Haut de page