Atelier de validation des offres de formation de l’Ecole nationale de la statistique, de la planification et de la démographie (ENSPD)

Dans le cadre de son soutien à l’extension de la carte universitaire et à la professionnalisation des formations supérieures, la coopération française a appuyé l’organisation d’un atelier d’évaluation et de validation des offres de formation de l’Ecole nationale de la statistique, de la planification et de la démographie (ENSPD). Implanté à Tchaourou, cet établissement, rattaché à l’Université de Parakou, a démarré ses activités pédagogiques en 2012 et délivre des licences professionnelles.

Cet atelier, qui s’est déroulé les 5 et 6 mai 2014, a réuni une vingtaine de participants, autour de l’équipe de l’ENSPD : enseignants-chercheurs de l’Université d’Abomey-Calavi et de l’Université de Parakou, mais aussi de l’Université de Lomé (Togo) et de l’Université de Cergy-Pontoise (France), professionnels provenant, par exemple, de l’INSAE (Institut national de la statistique et de l’analyse économique), du Ministère des finances, de PSI (Population Services International) afin de prendre en compte les besoins des structures publiques ou privées susceptibles de recruter les futurs diplômés.

JPEG
Au cours de cet atelier, les participants ont travaillé sur la pertinence des programmes de formation des trois années et sur leur mise en conformité avec le format LMD (Licence-Master-Doctorat). Les échanges ont permis aussi de renforcer ou d’initier des partenariats entre l’ENSPD et d’autres établissements de formation ainsi qu’avec les organismes publics ou privés représentés en vue de la mobilisation d‘intervenants ou de l’accueil des étudiants en stage.

Outre l’organisation financière de cet atelier, la coopération française a pris en charge la mission d’un maître de conférences de l’Université de Cergy Pontoise qui, avant de participer à l’atelier, a délivré deux enseignements aux étudiants de l’ENSPD.

Dernière modification : 19/05/2014

Haut de page