Atelier de validation des offres de formation de l’ENSAGAP

Dans le cadre de son soutien à l’extension de la carte universitaire et à la professionnalisation des formations supérieures, la coopération française a appuyé l’organisation d’un atelier d’évaluation et de validation des offres de formation de l’Ecole nationale supérieure d’aménagement et de gestion des aires protégées (ENSAGAP).

Implanté à Kandi, dans le Nord du pays, l’ENSAGAP, rattaché à l’Université de Parakou, a démarré ses activités pédagogiques en 2013 et délivre des licences professionnelles. Il s’agit de former des spécialistes des sciences et techniques de gestion de la faune et de la flore ainsi que des aspects socio-économiques et anthropologiques de l’aménagement et de la gestion des aires protégées tels que parcs nationaux, réserves naturelles, ou forêts sacrées.

JPEG - 441.3 ko

L’atelier, qui s’est déroulé à Dassa-Zoumé les 1er et 2 juillet 2014, a réuni une vingtaine de participants, autour de l’équipe pédagogique et administrative de l’ENSAGAP : enseignants-chercheurs de l’Université d’Abomey-Calavi, de l’Université de Parakou et de l’Université d’agriculture de Kétou, ainsi que des professionnels du secteur (le directeur du Parc de la Pendjari, des opérateurs touristiques, des acteurs associatifs gérant des sites naturels) afin de prendre en compte les besoins des structures publiques ou privées susceptibles de recruter les futurs diplômés.

JPEG

Au cours de cet atelier, les participants ont travaillé sur la pertinence des programmes de formation des trois années et sur leur mise en conformité avec le format LMD (Licence-Master-Doctorat). Les échanges ont permis aussi de renforcer ou d’initier des partenariats entre l’ENSAGAP et d’autres établissements de formation ainsi qu’avec les organismes publics, privés et associatifs représentés en vue de la mobilisation d‘intervenants ou de l’accueil des étudiants en stage.

Dernière modification : 11/07/2014

Haut de page