COVID-19 – Mesures en vigueur pour les voyages vers la France

Mis à jour le 23 juillet 2021. Du fait de la circulation du virus de la Covid-19 et de ses variants qui demeure active, toute entrée en France et toute sortie de France est encadrée.

Depuis le 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers commencent à reprendre, selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base d’indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique. Ainsi, le 17 juillet, le Gouvernement français a annoncé l’adaptation des mesures aux frontières pour limiter la diffusion des variants du coronavirus.

Le Bénin est classé comme pays « orange » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants.

Les contraintes pesant sur les voyageurs pouvant attester d’un parcours vaccinal complet sont levées depuis le samedi 17 juillet.

Les documents demandés par les autorités françaises pour voyager vers la France en provenance du Bénin

Pour l’entrée sur le territoire pour un voyageur en provenance du Bénin :

S’il apporte la preuve d’une vaccination complète :

Le voyageur n’a plus à justifier d’un motif de voyage impérieux, et n’est plus soumis aux sept jours d’auto-isolement à l’arrivée. Il est dispensé de présenter un test PCR ou antigénique) pour entrer en France. Il convient cependant de noter qu’à ce jour, en vertu de la réglementation béninoise, le voyageur au départ du Bénin doit présenter un test PCR de moins de 72 heures.

Plus d’informations : https://bj.ambafrance.org/Coronavirus-les-mesures-prises-par-les-autorites-beninoises

La preuve de la vaccination n’est valable pour voyager qu’à la condition qu’elle atteste de la réalisation d’un parcours vaccinal complet, soit :
-  le respect d’un délai d’une semaine près la deuxième injection pour les vaccins à double injection ;
-  le respect d’un délai de quatre semaines après l’injection pour le vaccin avec une seule injection ;
-  le respect d’un délai d’une semaine après l’injection pour les vaccins administrés aux personnes ayant guéri de la Covid-19 (une seule injection nécessaire).

Plus d’informations : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

S’il ne peut attester d’un schéma vaccinal complet avec un des vaccins susmentionnés, le voyageur doit alors :

  • justifier son entrée sur le territoire français par l’un des motifs impérieux
  • présenter le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (PCR) réalisé moins de 72 heures avant le départ (ou d’un test antigénique réalisé moins de 48 heures avant le départ) ne concluant pas à une contamination par la Covid-19 ;
  • accepter qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national ;
  • s’engager à respecter un isolement volontaire de sept jours après son arrivée en France métropolitaine et à réaliser au terme de cette période, dans le cas d’un voyageur de plus de onze ans, un examen biologique de dépistage virologique (PCR).
  • compléter et détenir trois documents en plus des documents habituels de voyage  :
    • L’attestation de déplacement vers la France métropolitaine depuis un pays de la zone orange
    • La déclaration sur l’honneur :
      - qu’il ne présente pas de symptômes de la COVID-19 ;
      - qu’il n’a pas été en contact à sa connaissance avec un cas confirmé de Covid-19 dans les 14 jours précédant son voyage ;
      - qu’il accepte, s’il a 12 ans ou plus, qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-Cov-2 puisse être réalisé à son arrivée en France ;
      - qu’il s’engage à s’isoler pendant sept jours après son arrivée en France ; et accepte, s’il a 12 ans ou plus, de réaliser un examen biologique de dépistage virologique permettant la détection du SARS-Cov-2 au terme de cette période.
    • S’il est âgé de douze ans et plus, le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le décollage.

Les formulaires d’attestation de déplacement international dérogatoire et de déclaration sur l’honneur sont téléchargeables sur le site du ministère de l’intérieur accessible en cliquant ici.

Les voyageurs ne peuvent pas embarquer s’ils n’ont pas ces documents.

Outre-Mer et situations particulières en fonction du pays de provenance

Attention, d’autres règles s’appliquent aux voyages vers et depuis les outre-mer français. Pour plus d’information, consulter le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères accessible en cliquant ici.

Le transit en zone internationale dans un pays avec une classification différente n’a pas d’impact sur le régime d’admission ou les règles sanitaires à observer à l’arrivée en France.

En cas d’arrivée en France par une frontière intérieure de l’espace européen  : si la durée du séjour dans l’espace européen est de moins de 14 jours, les règles d’admission et les mesures sanitaires dépendent de la classification du pays de départ (vert, orange ou rouge).

En cas d’arrivée en France par une frontière extérieure :
-  d’un voyageur en provenance d’un pays « vert » ayant séjourné dans un pays classé orange moins de 30 jours avant son départ, le régime « pays en liste orange » s’applique ;
-  d’un voyageur en provenance d’un pays « vert » ou « orange » ayant séjourné dans un pays classé rouge moins de 30 jours avant son départ, le régime « pays en liste rouge » s’applique.

L’engagement à respecter un auto-isolement de 7 jours à l’arrivée en France

A l’arrivée en France, les voyageurs non vaccinés présentent une déclaration sur l’honneur certifiant, comme indiqué ci-dessus, qu’ils s’engagent à respecter un auto-isolement pendant 7 jours après leur arrivée et à réaliser un test virologique « RT-PCR COVID » à la fin de leur isolement, en plus que de ne pas présenter de signes de la Covid-19 et de ne pas avoir rencontré de personnes atteintes de la Covid-19 dans les 14 derniers jours.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

Les mesures en vigueur sur le territoire métropolitain

L’évolution positive de la situation sanitaire mène à la fin des dernières restrictions en vigueur, mais pas de la vigilance.

  • le couvre-feu a été levé ;
  • le port du masque en extérieur n’est plus obligatoire (sauf exceptions : regroupements, files d’attente, marchés, stades…)
  • les limites de jauge sont levées - selon la situation locale - dans les établissements recevant du public (cinémas, restaurants, magasins...) ;
  • les festivals et concerts debout ont repris depuis le 30 juin 2021, selon un protocole sanitaire dédié

Plus d’informations sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Le passe sanitaire

Depuis le 9 juin, le passe sanitaire permet de vérifier le statut vaccinal, le résultat d’un test négatif ou le certificat de rétablissement d’une personne. Il permet notamment de rouvrir et de reprendre des activités rassemblant un nombre élevé de personnes et également de faciliter les passages aux frontières au sein de l’Union européenne.

Ainsi, depuis le 9 juin 2021, pour assister à des événements réunissant 1 000 personnes et plus, est demandée l’une des trois preuves suivantes constituant le « passe sanitaire » :
• vaccination (schéma complet) ;
• test négatif de moins de 48h pour l’accès aux grands événements concernés ;
• test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19.l

Attention, le passe sanitaire sera prochainement étendu à plusieurs lieux accueillant du public :
Le 21 juillet  : à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes ;
Début août  : aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.

Pour obtenir un passe sanitaire en cas de vaccination à l’étranger :

-  voyageurs extra européens de passage en France  : https://bj.ambafrance.org/Passe-sanitaire-pour-les-touristes-etrangers-extra-europeens-vaccines-de

-  ressortissants français et leurs ayants droit  : https://bj.ambafrance.org/Demande-de-passe-sanitaire-en-cas-de-vaccination-a-l-etranger-hors-UE-procedure

Dernière modification : 02/09/2021

Haut de page