Cérémonie d’hommage aux gendarmes français et béninois (16 février 2009)

Une cérémonie d’hommage national aux militaires de la gendarmerie nationale française décédés, victimes du devoir, a eu lieu dans l’enceinte du Détachement français de Coordination Militaire de Cotonou le 16 février, comme chaque année.

Cette date n’a en effet pas été choisie au hasard : elle correspond au jour anniversaire de la promulgation de la loi de 1791 portant création de la gendarmerie nationale en France. A cette date la "Maréchaussée" prenait le nom de "Gendarmerie nationale".

JPEG - 22.9 ko
Cérémonie d’hommage aux gendarmes (1)

La cérémonie 2009, présidée par le colonel CHARLES, attaché de défense près l’ambassade de France au Bénin, a eu lieu en présence du colonel SEWADE directeur général adjoint de la gendarmerie nationale, et d’autorités civiles et militaires françaises et béninoises.

JPEG - 37.4 ko
Cérémonie d’hommage aux gendarmes (2)

Après la montée des couleurs françaises et béninoises, le Colonel TALOCHINO, Attaché de Sécurité intérieure a lu le message conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre de la défense française. Puis le Lieutenant-colonel GLEYZON et le Colonel SEWADE ont procédé à la lecture des grades, noms et circonstances des décès des militaires des gendarmeries française et béninoise, victimes du devoir en 2008.

JPEG - 41.5 ko
Cérémonie d’hommage aux gendarmes (3)

Pour la première fois cette année l’hommage rendu allait en effet aussi aux gendarmes béninois :
- Adjudant-chef TOUPE Josaphat,
- Adjudant-chef HOUESSOU A. Mathieu
- Maréchal des logis DJOGO Raymond

Une sonnerie aux morts et une minute de silence ont conclu la cérémonie.

Dernière modification : 26/02/2016

Haut de page