Commémoration de la victoire et de la paix le 11 novembre 2017 à Ouidah et hommage à tous les morts pour la France

A l’occasion du 99ème anniversaire de l’armistice de 1918, l’Ambassade de France a commémoré l’événement dans le cadre d’une cérémonie sobre et solennelle, près le carré militaire français du cimetière de Ouidah.

 Remise de la distinction de Chevalier dans l'Ordre national du Mérite à Jean Sehounou
S.E l'Ambassadrice de France au Bénin, Mme Véronique Brumeaux, le Lieutenant-Colonel Emmanuel de Condé, Attaché de Défense près l'Ambassade de France au Bénin et et le Chef d'état-major de l'armée de terre béninoise, le Colonel Fructueux Gbaguidi.
1.
S.E l'Ambassadrice de France au Bénin, Mme Véronique Brumeaux, le Lieutenant-Colonel Emmanuel de Condé, Attaché de Défense près l'Ambassade de France au Bénin et et le Chef d'état-major de l'armée de terre béninoise, le Colonel Fructueux Gbaguidi.
S.E l'Ambassadrice de France au Bénin, Mme Véronique Brumeaux, le Lieutenant-Colonel Emmanuel de Condé, Attaché de Défense près l'Ambassade de France au Bénin et et le Chef d'état-major de l'armée de terre béninoise, le Colonel Fructueux Gbaguidi.
S.E l'Ambassadrice de France au Bénin, Mme Véronique Brumeaux, le Chef d'état-major de l'armée de terre béninoise, le Colonel Fructueux Gbaguidi, le Lieutenant-Colonel Emmanuel de Condé, Attaché de Défense près l'Ambassade de France au Bénin, le Commandant Céline Château et le Lieutenant-Colonel Philippe Ganche
S.E l'Ambassadrice de France au Bénin, Mme Véronique Brumeaux, le Chef d'état-major de l'armée de terre béninoise, le Colonel Fructueux Gbaguidi, le Lieutenant-Colonel Emmanuel de Condé, Attaché de Défense près l'Ambassade de France au Bénin, Madame le maire de Ouidah, Célestine Adjanohoun et le Préfet de l'Atlantique-Littoral, Monsieur Jean-Claude Codjia.
Dépôt de gerbes fleuries au cimetière de Ouidah par des lycéens de l'EFE Montaigne, aux côtés d'Anciens Combattants béninois.
L'Ambassadrice de France rend hommage aux Anciens Combattants béninois.

Organisée par la Mission de défense du poste, cette cérémonie a reçu comme chaque année le concours remarqué des Forces armées béninoises, dont la musique de l’armée de terre, mais également de la frégate de surveillance « Germinal », en escale à Cotonou, et qui a rehaussé l’événement avec un piquet d’honneur de matelots français.

Outre l’ambassadrice de France, la cérémonie était présidée par les hautes autorités politiques et militaires béninoises, le Préfet de l’Atlantique-Littoral, Monsieur Jean-Claude Codjia, ainsi que Madame le maire de Ouidah, Célestine Adjanohoun, et le Chef d’état-major de l’armée de terre, le Colonel Fructueux Gbaguidi.

Cette cérémonie militaire a permis de rendre hommage aux anciens combattants, tirailleurs africains et béninois, ayant valeureusement combattu sous le drapeau français pendant la Première et la Seconde Guerres mondiales, et à l’ensemble des soldats tombés au champ d’honneur dans les conflits mondiaux et les opérations extérieures notamment en Afrique.

Les lycéens de l’EFE Montaigne ont également adressé un message de paix et de fraternité entre les générations.

Au nom du Président de la République française le médecin-colonel Jean Sehonou a, quant à lui, reçu la distinction de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite pour son engagement en mission humanitaire et son brillant parcours au sein du service de santé des forces armées béninoises

Le Centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution (CPADD) de Ouidah, École nationale à vocation régionale fondée en partenariat avec la France et fleuron de notre coopération de défense, a ensuite accueilli les participants à l’issue de la cérémonie officielle.

Également et très activement soutenu par le Japon, dont l’ambassadeur était présent parmi les membres invités du corps diplomatique, le CPADD a pour mission d’apporter conseil et assistance aux pays touchés par le fléau des mines terrestres et munitions non explosées. En développement constant, le Centre organise de nombreuses formations au déminage humanitaire et à la conduite des opérations de maintien de la paix sur le continent africain.

Dernière modification : 21/11/2017

Haut de page