Conférence de presse sur le séminaire "ASECMAR"

L’Ambassadeur de France au Bénin et le Chef d’Etat Major Général des armées béninois ont tenu une conférence de presse commune le 4 novembre 2011, à l’Ambassade de France.

JPEG

En présence d’une trentaine de journalistes, S. Exc. M. Jean-Paul Monchau et le Général Boni ont annoncé la tenue la semaine prochaine à Cotonou, du 8 au 10 novembre, d’un séminaire sous-régional sur "la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée".

Marquant le lancement du Fonds de Solidarité Prioritaire "Appui à la réforme de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée" financé par la France à hauteur de 800.000 euros sur trois années, ce séminaire réunit des autorités politiques et militaires béninoises, togolaises et ghanéennes, des autorités françaises, des experts internationaux et des opérateurs économiques.

L’objectif est de tracer les lignes d’une action régionale concertée de lutte contre la piraterie maritime et les actes de brigandage dans le Golfe de Guinée, par un soutien de l’action de l’État en mer et un renforcement de la souveraineté de ces pays sur leur espace maritime.

Faisant écho à la résolution 2018 sur la piraterie dans le Golfe de Guinée co-parrainée par la France et adoptée à l’unanimité par le Conseil de Sécurité des Nations Unies le 31 octobre 2011, le FSP "Appui à la réforme de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée" répond à la démarche effectuée en août 2011 par le chef de l’État béninois auprès des États membres du Conseil de Sécurité pour un appui de la communauté international sur ce sujet.

Pour plus d’informations, consulter le dossier de presse :

PDF - 462.6 ko
Dossier de presse - Sémianire ASECMAR
(PDF - 462.6 ko)

Lire la déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et européennes à propos de l’adoption de la résolution 2018 par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

JPEG - 210.2 ko
Frégate française "Germinal" dans les eaux béninoises en août 2011

Dernière modification : 26/02/2016

Haut de page