Conférence ministérielle de la Francophonie

Paris, les 25 et 26 novembre 2017

La France a accueilli à Paris pendant trois jours deux réunions importantes des instances de la Francophonie, communauté humaine et politique rassemblant 84 États et gouvernements sur les cinq continents.

PNG

Les 25 et 26 novembre, la conférence ministérielle de la Francophonie, à laquelle le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne a participé, a abordé les grands axes de l’action multilatérale francophone. Elle était placée sous le thème « Économie bleue, économie verte : nouveaux moteurs de création de richesse, d’inclusion sociale et du développement durable ». À cette occasion il s’est entretenu avec Marie-Claude Bibeau, ministre canadienne du développement international et de la Francophonie. Cette conférence ministérielle a ouvert la voie au prochain sommet de la Francophonie à Erevan en octobre 2018.

Cette réunion a été précédée le 24 novembre par le conseil permanent de la Francophonie, qui se réunit trois fois par an et qui exerce un rôle d’animation et de coordination. Présidée par la secrétaire générale de la Francophonie Michaëlle Jean, cette instance est composée des représentants personnels des chefs d’État ou de gouvernement. Leila Slimani, représentante personnelle du président de la République, y a représenté la France.

La France est le principal contributeur du budget de l’Organisation internationale de la Francophonie et des opérateurs de la Francophonie (TV5Monde, Association internationale des maires francophones, Agence universitaire de la francophonie, Université Senghor d’Alexandrie).

Dernière modification : 27/11/2017

Haut de page