[Coopération de Défense] - Décembre 2017 : le plus grand déploiement opérationnel au Bénin depuis 13 ans

Dans le cadre du plan de coopération annuel programmé avec les Forces Armées Béninoises (FAB), les Éléments Français du Sénégal (EFS) ont conduit du 4 au 15 décembre 2017 une série de DIO sur quatre sites distincts :

- le camp de Cana près d’Abomey-Bohicon ;
- l’école nationale des officiers de Toffo ;
- deux emprises de Cotonou (base aérienne et bataillon du matériel) et, ponctuellement ;
- la zone littorale de Ouidah.

Engageant près de 800 militaires, dont 60 issus des EFS et des forces aériennes provenant de l’opération Barkhane, mais aussi 3 aéronefs et environ 20 véhicules, cette série de DIO constitue le plus grand déploiement mené par la coopération militaire française depuis 2004.

Si à l’époque, le Bénin avait accueilli l’exercice régional majeur RECAMP IV, qui visait au Renforcement des capacités africaines de maintien de la paix et à la promotion d’une brigade régionale en attente dans la zone CEDEAO, la priorité est aujourd’hui différente.

Il s’est agi en effet pour les EFS de former en premier lieu et dans un cadre prioritairement bilatéral (hors une dizaine d’officiers de pays voisins) des spécialistes et des cadres formateurs (40% de l’effectif, soit plus de 300 militaires), de délivrer dans un deuxième temps des qualifications diplômantes (40% de l’effectif) et de soutenir enfin les propres actions des FAB (20% de l’effectif). Contribuant à une période de formation très condensée et à haute valeur ajoutée, ce déploiement majeur et d’une incontestable réussite, n’aurait néanmoins jamais été permis sans l’investissement notable consenti par les Forces Armées Béninoises (FAB).

Dernière modification : 27/12/2017

Haut de page