Coopération décentralisée Conseil régional de Picardie / Groupement intercommunal des Collines : un partenariat au bénéfice de l’économie sociale et solidaire

PNG
Depuis 2008, le programme « Entreprendre Solidaire avec son Territoire » (EST) a été mis en place dans le cadre de la coopération Picardie-Collines, en collaboration avec la coopérative SENS (Solidarités Entreprises Nord-Sud). Ce programme est né de la volonté de la Région Picardie de faire de sa politique de coopération décentralisée un levier du développement économique, social et solidaire en Picardie comme au Bénin, via une véritable réciprocité Nord-Sud. Son objectif est de promouvoir un développement économique local durable, à travers la promotion de entrepreneuriat solidaire. Depuis 2013, ce projet est également appuyé financièrement par la Coopération Suisse.

A partir de 2008, la Région Picardie a décidé d’accompagner le Groupement Intercommunal des Collines dans sa politique d’appui à l’entrepreneuriat solidaire via la mise en œuvre d’un programme mené par la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Solidarités Entreprises Nord-Sud (SENS), entreprise picarde qui a pour objet de promouvoir le développement durable de territoires solidaires, en Afrique et en France, par la création "d’entreprises sociales et solidaires".
L’objectif est à la fois :
- de répondre aux attentes du Groupement Intercommunal des Collines en mettant l’accent sur le développement économique local tout en veillant à l’inscrire dans une politique de développement durable et équitable des territoires ;
- de favoriser une véritable réciprocité Sud-Nord, basée sur des échanges commerciaux de produits et de services, de partage de connaissances et de valeurs entre Picardie et Collines, en impliquant aussi les acteurs de l’enseignement supérieur, des associations, le secteur marchand, etc. dans des initiatives économiques à but social et solidaire.
En 4 ans, SENS-Bénin a soutenu la création de 16 entreprises sociales et solidaires et microentreprises (8 dans les Collines, 8 dans le Borgou) et en accompagne aujourd’hui 35, dans l’agro-alimentaire, l’agro-santé, l’écohabitat et les énergies renouvelables avec un appréciable taux de succès.
PNG

La deuxième phase (2013-2016) du programme B’EST "Bénin – Entreprendre Solidaire avec son Territoire" aujourd’hui en cours vise à développer dans les départements des Collines et du Borgou un réseau de 25 entreprises solidaires, aptes à impliquer 3000 acteurs économiques locaux, dont 2500 ruraux notamment des femmes, et à créer 500 emplois (équivalents temps pleins), dont au moins 300 en milieu rural.
L’objectif global est de promouvoir une approche nouvelle de Développement Durable au Bénin, et plus particulièrement :

  • améliorer les moyens d’existence durable de publics vulnérables, majoritairement en milieu rural.
  • promouvoir entre les publics cibles et des marchés locaux, des chaines de valeur de proximité, équitables et viables.
  • protéger voire améliorer l’environnement lors des choix techniques et logistiques effectués pour les ES et leurs chaines de valeur.
  • faire reconnaitre l’Entrepreneuriat Solidaire par des acteurs de développement aptes à le promouvoir.

Le programme s’appuie sur des entrepreneurs solidaires qui décident de respecter certains principes sociaux, environnementaux et territoriaux, sur un partenariat renforcé avec les collectivités et sur la valorisation de la démarche par les acteurs économiques, institutionnels et universitaires des deux territoires (stages, pôles de compétences, partenariats ponctuels, fonds d’appui).
JPEG

SENS développe par ailleurs un modèle original avec deux leviers :
i. SENS Appui-Conseil : l’appui aux entrepreneurs en formation, gestion financière, marketing, organisation, expertise technique, etc. est apporté par une équipe locale constituée de cadres africains et français. Ces prestations de conseil sont gratuites pour les entreprises solidaires, car financées par ailleurs sous forme de subventions de la coopération décentralisée et de la coopération suisse présente au Bénin.
ii. Investi’SENS : le financement des entreprises, investissement en équipements et fonds propres, est assuré par des contributeurs privés, personnes physiques, en France et au Bénin. Investi’SENS intervient sous la forme de financement d’équipement en leasing et de facilitation de l’emprunt bancaire sous forme d’intermédiation et garantie partielle. Les investisseurs dans Investi’SENS sont motivés par l’aide à des projets d’entreprise bien identifiés et sont également invités à s’impliquer personnellement dans l’accompagnement des entrepreneurs. Le club Investi’SENS Bénin a été créé à Cotonou avec des personnes physiques béninoises qui souhaitent soutenir la création d’activités au village et investir dans ces projets.

Autres informations :
  • SENS-France a signé mi-2015 un partenariat stratégique de 6 mois avec le ministère français des affaires internationales dans le but d’essaimer et tester une méthodologie d’accompagnement via le GIE pépinière d’entreprises en Casamance, sur la base de l’expérience béninoise.
  • Contacts au Bénin :

Pour plus d’informations, contactez Lucie BARBIER, chargée de mission Coopération décentralisée au SCAC de l’ambassade de France et à l’ANCB.

Dernière modification : 11/08/2015

Haut de page