Détachement d’instruction opérationnelle artillerie - mars 2014

Du 10 au 20 mars 2014, s’est déroulée sur la base de CANA une formation « artillerie » au profit du personnel des sections de mortiers lourds des 2 bataillons d’artillerie mixte (BAM) de l’armée de terre Béninoise. Ce détachement d’instruction opérationnelle (DIO) a été conduit par une équipe de 8 experts renforcée par deux personnels de soutien sanitaire en provenance des Eléments Français au SENEGAL (EFS).

Malgré de fortes sollicitations et contraintes organisationnelles engendrées par l’implication des forces armées béninoises dans la campagne cotonnière 2013-2014, l’état-major général et celui de l’armée de terre ont néanmoins souhaité maintenir ce détachement d’instruction opérationnelle qui a ainsi permis d’instruire 51 militaires spécialistes « feu dans la profondeur » issus des unités de CANA (1er BAM) et BEMBEREKE (2°BAM).

La formation s’est répartie en 3 phases distinctes à savoir une évaluation générale des connaissances, une instruction par équipe de spécialité (reconnaissance, préparation de tir, pièces mortiers, observateurs) puis un exercice de synthèse conduit sous la forme d’un service en campagne d’une demi-journée dans des conditions climatiques particulièrement difficiles mais qui n’ont pas entamé la détermination et la motivation des artilleurs béninois.

En effet, le colonel Christian DEUWEL, attaché de défense et chef de la mission de coopération de défense au Bénin, et le lieutenant-colonel Philippe STORACI, chef du projet appui au commandement de l’armée de terre, tous deux anciens chef de section mortiers lourds, ont pu mesurer le niveau d’engagement et la qualité des artilleurs béninois au travers de cet exercice de synthèse dynamique et réaliste auquel ils ont pu assister.

JPEG - 130 ko
Exercice de synthèse (Equipe de pièce mortier 120 mm) Colonel DEUWEL, attaché de défense
JPEG - 118.7 ko
Exercice de synthèse (Equipe préparation de tir)


Cette très bonne impression générale a été confirmée par le chef du DIO, l’Adjudant-chef Michel TURPIN, qui a évalué un niveau technique particulièrement élevé des artilleurs Béninois.

JPEG - 89.2 ko
Exercice de synthèse (Equipe d’observation)

Au-delà de la réussite technique incontestable, ce DIO aura permis de tisser des liens de camaraderie entre les artilleurs Français et Béninois, ce qui s’est traduit par des échanges de souvenirs lors de la cérémonie finale de remise des attestations de stage.

JPEG

Le chef d’état-major de l’armée de terre, le Colonel Abdoul-Baki SANNI BACHABI, a suivi avec le plus grand intérêt le déroulement de cette formation en fournissant un appui logistique de grande qualité, indispensable pour le bon déroulement de ce type de stage, ceci malgré l’engagement des moyens dans la campagne cotonnière en cours, et a marqué sa satisfaction en délivrant des lettres de félicitations au chef de détachement, l’Adjudant-chef Michel TURPIN et à son adjoint, l’Adjudant-chef Pascal MICHAUD.

Dernière modification : 10/04/2014

Haut de page