[Développement] - Forum national pour une politique de développement renouvelée

Dans la continuité des Assises de la Solidarité Internationale et en cohérence avec le discours d’Emmanuel Macron à Ouagadougou ainsi que les conclusions du Comité Interministériel pour la Coopération Internationale et le Développement, le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères organise un Forum national pour une politique de Développement renouvelée, le 22 février 2018.

M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a ouvert le 22 février les travaux du forum national pour une politique de développement renouvelée, session élargie du conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI).

Ce Forum est ouvert aux membres du Conseil national du développement et de la solidarité internationale et à l’ensemble des acteurs non étatiques engagés dans le développement (ONG, syndicats, secteur privé, collectivités, fondations, acteurs de la recherche, universitaire, think tanks, etc.).

JPEG

Le Conseil National du Développement et de la Solidarité Internationale (CNDSI) crée un espace de dialogue multi-acteurs pour un dialogue ouvert et de haut niveau sur les enjeux de la politique de développement et de solidarité internationale.

Institué à la fin de l’année 2013 en réponse aux fortes attentes de la société civile exprimées lors des Assises du Développement et de la Solidarité Internationale, il vient remplacer le Conseil stratégique pour la coopération non gouvernementale de la société civile instauré en 2009, qui n’a été réuni que deux fois avant d’être abandonné.

Le CNDSI a pour vocation de permettre une concertation régulière et ouverte, entre les différents acteurs du développement et de la solidarité internationale sur les objectifs, les orientations, la cohérence et les moyens de la politique française de développement.

Cette instance composée de 53 personnalités est organisée en collège pour représenter les différentes composantes de la société civile  : ONG, syndicats, employeurs, entreprises, parlementaires, collectivités territoriales, universités et centres de recherches. Un huitième collège composé de personnalités étrangères de haut-niveau, complète le Conseil (et en fait la singularité).

Le Ministre en charge du développement assure la présidence du CNDSI. Un bureau, composé d’un représentant par collège, se réunit régulièrement afin de co-construire et de choisir les axes de travail portés à l’ordre du jour du Conseil.

Dernière modification : 22/02/2018

Haut de page