Fête de Saint-Michel : les militaires français et béninois se réunissent pour célébrer le « saint patron » des parachutistes

Ce 29 septembre 2021, les forces armées françaises et béninoises brevetés des « troupes aéroportées » se sont réunies pour partager un moment de cohésion.

JPEG

Cette année encore, les parachutistes béninois et les militaires de la mission de défense française se sont réunis pour célébrer Saint-Michel, le « saint patron » des parachutistes depuis 1945.

Officialisé comme tel par l’aumônier militaire Valin de la Vaissieres, ce patronage biblique tire ses origines de l’apocalypse de Saint-Jean. En son sein, l’archange Michel y est dépeint comme un chef militaire chargé d’écraser la révolte des mauvais anges, en les expulsant du paradis. Symbole du guerrier venu du ciel, l’archange Michel est aujourd’hui célébré par les parachutistes pour assurer la protection de leurs âmes.

JPEG

En accord avec la tradition, les militaires français et béninois brevetés des « troupes aéroportées » se sont ainsi retrouvés, en ce 29 septembre 2021, pour évoquer quelques souvenirs de sauts. À cette occasion, le lieutenant-colonel Alain MAGDELIN, a remis son brevet au lieutenant Juste, du 1er bataillon de chasseurs à pied. À noter que le lieutenant a fini major du stage « troupes aéroportées » régional organisé par les Eléments Français du Sénégal (EFS).

Ce moment entre frères d’armes a été clôturé par le traditionnel refrain, repris par tous : « et par Saint-Michel, vive les parachutistes ».

Dernière modification : 24/11/2021

Haut de page