Formation à la communication scientifique

L’Institut français du Bénin (IFB) a appuyé la Direction nationale de la recherche scientifique et technologique (DNRST-Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique) dans la conception et l’organisation à l’attention des chercheurs béninois d’un atelier de formation à la communication scientifique qui s’est déroulé à Possotomé du 8 au 10 juillet 2014.

Partant du constat d’une réelle difficulté des scientifiques à communiquer sur leurs recherches, l’objectif de cette formation était de renforcer leurs capacités en communication scientifique. Il s’agissait de doter les chercheurs de stratégies et d’outils efficaces et adaptés au contexte béninois leur permettant de communiquer sur leurs travaux et leurs résultats de recherche, notamment dans la presse ou par le biais d’opérations de culture scientifique.

JPEG

Cet atelier a réuni une quinzaine de scientifiques, issus des universités et organismes de recherche béninois, sélectionnés suite à un appel à candidatures fructueux (plus de 100 dossiers reçus) effectuant des recherches dans les secteurs de la santé, de l’agronomie ou des sciences humaines. Cinq journalistes, spécialistes de la science et de l’innovation, avaient également été identifiés pour prendre part à la formation, au côté des cadres de la DNRST.

La formation a été assurée par Cristelle Duos, responsable des relations avec les médias à la Direction de l’information et de la culture scientifiques pour le sud de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), dont le siège est à Marseille.

JPEG

Présentations théoriques, études de cas, retours d’expériences et exercices pratiques ont alterné autour de trois axes : comment communiquer sur ses travaux et résultats de recherche (en recourant aux outils traditionnels de vulgarisation et aux nouveaux supports) ; comment se préparer et répondre à une interview (avec exercices en conditions réelles d’interviews radio et télé) ; comment les dispositifs de culture scientifique et technique peuvent être des outils pertinents de communication scientifique.

JPEG

JPEG

Les échanges francs entre scientifiques et journalistes ont permis de lever les incompréhensions réciproques et d’appréhender les contraintes et les spécificités de chaque métier afin de renforcer les collaborations.

La qualité de la formation, l’implication des participants et la bonne ambiance qui a prévalu durant ces trois jours ont contribué au grand succès de cette formation, dont le caractère modélisant pour de futures activités auprès de la communauté scientifique béninoise a été reconnu par les organisateurs et participants.

Crédit photos : Educ’Action

Dernière modification : 21/07/2014

Haut de page