Formation des magistrats sur la lutte contre la traite des êtres humains

Le jeudi 13 juin s’est ouverte une formation des magistrats consacrée aux instruments juridiques et à la procédure en matière de traite des êtres humains.

JPEG Le Jeudi 13 juin, MM. Jean-Michel Kasbarian, conseiller de Coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France, Bernard Klein, attaché de Coopération, Alessandro Tedesco, Chargé de Programme Justice et droit de l´Homme à la Délégation de l’Union Européenne et M. Jean Da Silva, directeur des Services judiciaires au ministère de la Justice et de la législation, ont ouvert une formation des magistrats consacrée aux instruments juridiques et à la procédure en matière de traite des êtres humains.

De l’enquête à l’audience, en passant par la nécessaire entraide pénale internationale, cette formation doit permettre aux magistrats de mieux poursuivre et condamner les auteurs de ces faits. Cofinancée avec l’Union européenne, elle est mise en œuvre par M. Yves Charpenel, magistrat, membre du Comité consultatif national d’éthique, et président de la Fondation Scelles contre la traite des êtres humains, et M. Pierre AHIFON, procureur général près la Cour d’appel de Cotonou.

Dernière modification : 18/06/2019

Haut de page