Haïti-Bénin : diversité, appartenance, ressemblance culturelle

Gary Victor, l’un des romanciers les plus lus en Haïti, animait, le vendredi 23 mars 2012 sous la paillote de l’Institut français du Bénin, une conférence sur le thème "Haïti - Bénin : diversité, appartenance, ressemblance culturelle".

JPEG

Cette rencontre-débat, co-animée par Florent Couao-Zotti, était organisée dans le cadre de la quinzaine de la Francophonie, grâce à un partenariat entre l’Institut français du Bénin, la Direction du développement et de la coopération (DDC) de la confédération suisse et l’Ambassade d’Haïti près le Bénin.

JPEG

Elle s’est déroulée, devant un public nombreux, attentif et participatif, en présence de S. Exc. M. Jean-Michel Abimbola, Ministre de la culture du Bénin, S. Exc. M. Jean-Paul Monchau, Ambassadeur de France, S. Exc. M. Jean Especa, Chargé d’affaires a.i de l’Ambassade d’Haïti et M. Jean-Luc Virchaux, directeur résident de la DCC.

JPEG - 14.7 ko
(JPEG - 14.7 ko)

Gary Victor

Né à Port-au-Prince en 1958, Gary Victor est l’un des romanciers les plus lus en Haïti. Agronome de formation, il a travaillé comme fonctionnaire dans divers ministères avant d’entrer dans la rédaction des journaux comme Le Nouveau Monde, Le Nouvelliste, et enfin Le Matin. De 1996 à 2000, il occupa les fonctions de Secrétaire Général du Sénat d’Haïti.

L’oeuvre de Gary Victor est foisonnante. Avec son écriture simple et incisive, mais ancrée dans les terres des petites gens, elle met en évidence les souffrances et les joies d’un peuple que rien n’épargne, que ce soient les marchands d’illusions, les pratiques prédatrices de la classe politique ou les violences sociales de la bourgeoisie locale. Mais la plume de cet auteur prolifique se prolonge aussi dans le théâtre, la radio et la télévision. Ici, se poursuit la même problématique doublée d’une interrogation sur les délires collectifs sociaux. Gary Victor compte à ce jour quatorze romans, neuf recueils de nouvelles et sept pièces de théâtre.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Dernière modification : 09/07/2015

Haut de page