L’Agence française de développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable.

Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… : ses équipes sont engagées dans plus de 4000 projets dans les Outre-mer et 115 pays. Son action contribue ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

Présentation de l’AFD

L’Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale.

Elle intervient dans de nombreux secteurs et propose une large palette de services financiers et non-financiers. Elle agit au service de tous, pour prévenir les crises et construire une prospérité partagée. La conciliation de deux urgences, le climat et le développement, ainsi que la lutte contre les inégalités sont au cœur de ses priorités.

L’AFD soutient les États, les entreprises, les collectivités locales et les ONG. Elle crée avec eux des synergies pour catalyser, fertiliser et diffuser des solutions innovantes au service des populations.

Présente dans 115 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance et suit plus de 4000 projets de développement. Grâce à son réseau de chercheurs et d’experts, elle participe aussi au dialogue sur les politiques publiques, partage son savoir-faire et sensibilise aux enjeux du développement et de la solidarité internationale.

Pour en savoir plus : https://www.afd.fr

L’AFD au Bénin

Pays d’Afrique de l’Ouest, bordé par le Togo à l’Ouest, le Nigéria à l’Est, le Burkina Faso et le Niger au Nord, le Bénin possède une côte de 121 km sur le golfe de Guinée. Il compte près de 11,5 millions d’habitants, dont 49 % vivent en-dessous du seuil de pauvreté.

Le Bénin reste en effet l’un des pays les moins avancés du continent malgré sa stabilité politique et de nombreux atouts. Ses ressources agricoles et touristiques sont importantes, sa population est jeune et sa position géographique, proche de grands marchés (Nigéria, arrière-pays) en fait un centre de transit important et l’un des pays à fort potentiel de la région.

Le Bénin fait partie des pays prioritaires de l’aide française. Partenaire historique, présente depuis 1942, l’AFD y intervient principalement en faveur de l’accès aux services essentiels. Premier bailleur de l’éducation secondaire et professionnelle, co-chef de file du secteur de l’énergie, l’Agence accompagne le Bénin vers une croissance durable, soutenant également la réduction de la pauvreté et des inégalités, et la préservation de l’environnement.

Depuis 2010, l’AFD a engagé plus de 380 millions d’euros de financements au Bénin.

BMP

Visualiser la cartographie des projets financés par l’AFD au Bénin

1. Promouvoir une éducation de qualité et l’accès des jeunes à une formation professionnelle répondant aux besoins du marché du travail

La population béninoise est jeune et en forte croissance. L’accès à une éducation de qualité et à l’emploi reste l’un des défis majeurs pour le développement du pays.

Afin d’y répondre, l’AFD consacre une grande partie de ses engagements à :
-  renforcer le pilotage de l’enseignement secondaire, la formation des maîtres et des enseignants et l’enseignement des matières scientifiques
-  construire des infrastructures scolaires pour accroitre la capacité d’accueil, améliorer les conditions d’apprentissage et appuyer les efforts de scolarisation et de maintien à l’école des filles (1000 salles de classe, plus de 60.000 élèves bénéficiaires dont 20.000 filles)
-  soutenir le développement d’une offre de formation professionnelle diversifiée, pilotée en lien avec le secteur privé, portant sur des secteurs prioritaires de l’économie et créateurs d’emplois.

2. Développer une agriculture durable et assurer la sécurité alimentaire

L’agriculture est un secteur-clé de l’économie du Bénin. Très largement familiale, elle emploie plus de 50% de la population active et contribue à près de 20% du PIB.

L’action de l’AFD en faveur du secteur agricole béninois vise à :
-  améliorer la compétitivité, la productivité et les revenus des exploitations familiales, en promouvant une agriculture novatrice et respectueuse de l’environnement ;
-  lutter contre la malnutrition en milieu rural, améliorer la résilience des populations rurales les plus vulnérables ;
-  organiser les filières, encadrer les producteurs, renforcer les capacités des communautés rurales dans la gestion des ressources naturelles et foncières ;
-  encourager une plus grande implication des femmes et des jeunes.

3. Développer l’accès à électricité et favoriser la transition énergétique

Seulement 40% des béninois (dont moins de 8% en milieu rural) ont accès à l’électricité. L’AFD consacre près de la moitié de ses engagements au Bénin à lutter contre la fracture énergétique.

Nos projets visent à :
-  accroitre les capacités de production et promouvoir les énergies renouvelables (construction d’une des plus grandes centrales photovoltaïques d’Afrique de l’Ouest)
-  réhabiliter, moderniser et étendre le réseau de distribution, avec une attention particulière aux zones péri-urbaines et rurales
-  améliorer les performances de la société nationale d’électricité.
Au total, les projets financés actuellement par l’AFD devraient permettre l’accès à l’électricité de plus de 850.000 personnes (8% de la population totale) et une amélioration du service de l’énergie pour des centaines de milliers d’autres.

4. Promouvoir une urbanisation durable et soutenir l’adaptation aux changements climatiques

Le Bénin fait partie des régions les plus exposées au réchauffement climatique et fait face à des enjeux environnementaux forts et variés. Il est attendu que sa population double d’ici 2030, et que plus de 50% de celle-ci vive dans les centres urbains du Sud du pays.

L’AFD soutient un développement urbain inclusif et durable, articulé autour de villes résilientes prenant en compte l’impératif d’adaptation aux changements climatiques. Cette approche « ville durable » vise à préserver patrimoine naturel, architectural et immatériel, à anticiper les impacts du changement climatique et les besoins en ressources, à privilégier un développement urbain pérenne, inclusif et participatif, aux fins d’améliorer durablement les conditions de vie des populations. Le projet « Porto Novo Ville Verte » et le « Programme d’Adaptation des Villes au Changement Climatique », financés par l’AFD, en sont des illustrations emblématiques

De manière plus générale, l’AFD essaye d’intégrer les problématiques climat et environnement dans l’ensemble de ses interventions au Bénin depuis plusieurs années, et la part des projets ou composantes de projet « climat » représentent en moyenne près de 50% des montants engagés depuis 2014.

5. Faciliter le financement des PME et soutenir l’innovation

L’économie béninoise est caractérisée par une faible compétitivité, un taux d’investissement bas, une prédominance du secteur informel et une diversification insuffisante qui la rend très vulnérable aux chocs extérieurs. L’AFD mobilise l’ensemble de ses outils financiers (subventions, garanties Ariz et Euriz, lignes de crédit…), à destination des acteurs publics, privés ou bancaires, pour faciliter l’accès aux financements des très petites et petites entreprises, appuyer le secteur productif (en particulier certaines filières agricoles) et les investissements « verts », faire émerger un environnement propice au développement du secteur privé. L’AFD appuie par ailleurs la transition numérique, en soutenant des projets d’infrastructures de télécommunications et le développement d’e-services et en facilitant l’accompagnement et le financement d’entrepreneurs innovants.

Contact
L’AFD au Bénin
1506, boulevard de France
01 BP 38 COTONOU
Tél : (229) 21 31 35 80 / 21 31 45 81 / 21 31 34 53
Fax : (229) 21 31 20 18
e-mail : afdcotonou@afd.fr
Site Internet : benin.afd.fr

L’AFD en Afrique

BMP

Aujourd’hui, 50 % de l’activité de l’AFD (hors Outre-mer français) concerne directement l’Afrique. Capable d’intervenir dans les 54 pays du continent, l’AFD mène actuellement des projets dans 44 d’entre eux.

Si l’effort en faveur du continent ne cesse de progresser, la stratégie Afrique de l’AFD pour la période 2017-2021 marque une évolution. Jusqu’alors, le continent était appréhendé de manière dissociée : l’Afrique du Nord d’un côté, l’Afrique subsaharienne de l’autre. Désormais, notre action embrasse l’ensemble du continent.
Les enjeux transnationaux se font en effet de plus en plus pressants, les flux intracontinentaux (personnes, biens, argent) ne vont cesser de croître dans les années à venir. Le continent est en outre marqué par une forte augmentation de la pression démographique, des enjeux sécuritaires, tout comme des effets du changement climatique. Dans ce contexte, renforcer la gestion d’espaces, de problématiques ou de ressources en commun apparaît comme primordial.

De plus, la diversité des économies et des régions d’Afrique implique de poser un regard stratégique toujours plus fin sur les actions menées. Présente aujourd’hui sur la plus grande partie du territoire africain, l’AFD dispose de la capacité d’appréhender au mieux les dynamiques sous-régionales et d’agir en conséquence.

Dernière modification : 05/07/2019

Haut de page