L’Info investit le patrimoine !, la science au service du patrimoine de Natitingou à Cotonou

Opération d’information scientifique destinée à mettre en avant l’utilisation des sciences et des technologies au service du patrimoine béninois, L’Info investit le patrimoine !, initiée par l’Institut français du Bénin (IFB), s’est déroulée du 28 avril au 15 mai 2014 dans cinq communes : Natitingou, Parakou, Abomey, Ouidah et Cotonou.

Organisée par l’IFB en partenariat avec la Direction nationale de la recherche scientifique et technologique (DNRST - Ministère d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique), l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’Ecole du patrimoine africain (EPA), cette opération avait pour objectif principal d’informer, à partir d’exemples concrets, sur l’apport des sciences et des technologies pour la connaissance, la compréhension, la protection et la valorisation du patrimoine. Il s’agissait par-là de sensibiliser sur l’importance de la recherche scientifique et technologique mise au service des enjeux liés à la préservation du patrimoine, appréhendé dans toutes ses dimensions : naturelles, matérielles et immatérielles.

JPEG
Une exposition constituée de posters scientifiques a été conçue, présentant des exemples d’utilisation au Bénin de méthodes scientifiques et d’outils technologiques autour du patrimoine, dans des domaines aussi variés que l’archéologie, l’architecture, la botanique ou l’agronomie.

JPEG
Quatre journées scientifiques ont été organisées dans des Collèges d’enseignement général (CEG) à travers le Bénin. Ce fut l’occasion de présenter l’exposition, d’organiser des visites commentées à destination d’élèves de classes de première et de terminale, puis de faire dialoguer ces élèves avec les quatre scientifiques (Joseph Adandé, Arlette Adjatin, Rachida Ayari de Souza et Hounnankpon Yedomonhan) qui accompagnaient l’exposition.

JPEG
JPEG
Le CEG 1 de Natitingou (28 avril), le CEG Guéma de Parakou (29 avril), le CEG 2 d’Abomey (30 avril) et le CEG 1 d’Ouidah (2 mai) ont successivement accueilli les activités.

JPEG
JPEG
Pour ajouter une dimension culturelle, le conteur Patrice Toton a présenté des contes sur le patrimoine dans chaque établissement scolaire visité.

JPEG
Afin de toucher un plus large public que les élèves, des radios locales ont été associées à cette opération. Radio Nanto (Natitingou), Radio Arzéké (Parakou), Royal FM (Abomey) et Radio Kpassé (Ouidah) ont largement couvert l’événement. Une page Facebook dédiée à cette activité a également été créée.

Le 15 mai, une table-ronde a réuni les quatre scientifiques à l’Institut français de Cotonou afin de poursuive les échanges sur les liens entre la science, les technologies et le patrimoine. Ont été notamment abordés l’absence d’inventaire du patrimoine, les problèmes de vulgarisation des connaissances et de valorisation des résultats de recherche ou encore la propension à « inventer » des patrimoines. A l’issue de la table-ronde, les participants ont procédé, en présence des auteurs des différents posters, au vernissage de l’exposition qui est présentée jusqu’au 24 mai.

Afin de prolonger l’opération dans la durée, un jeu complet de l’exposition a été laissé dans chaque localité, afin qu’elle puisse y être présentée plus longuement : au Musée régional de Natitingou, à l’Institut français de Parakou, à la Maison du tourisme d’Abomey, etc.

Dernière modification : 20/05/2014

Haut de page