La France soutient la candidature de Ronny Abraham à sa réélection en tant que juge à la Cour Internationale de Justice

Actuellement président de la Cour internationale de justice, Ronny Abraham est candidat au renouvellement de son mandat de juge de la Cour. Une candidature soutenue par la France.
PNG - 502 ko

Une compétence reconnue par ses pairs

Ronny Abraham a été élu juge à la Cour internationale de justice en 2005, puis réélu par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité des Nations unies en 2009. Depuis le 6 février 2015, il occupe les fonctions de président de la Cour. Son élection par ses pairs comme président confirme la reconnaissance dont il bénéficie pour ses capacités et ses qualités en tant que juge.

Une expérience au service de la magistrature suprême

M. Ronny Abraham a exercé, en tant que magistrat, les plus hautes fonctions de l’ordre administratif français. Il a siégé jusqu’en 1988 comme magistrat des tribunaux administratifs en France avant d’être nommé membre du Conseil d’État, juridiction suprême de l’ordre administratif. Il y a exercé ses fonctions de 1988 à 1998.
Une carrière diplomatique au service du droit international

En tant que directeur des affaires juridiques du ministère des Affaires étrangères français, M. Ronny Abraham a exercé les fonctions de jurisconsulte et d’agent de la France devant la Cour internationale de justice, la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour de justice des communautés européennes et devant des tribunaux arbitraux internationaux. Il a également représenté la France dans de nombreuses enceintes internationales, notamment en tant que chef de la délégation française à la sixième commission de l’Assemblée générale des Nations unies.

Une solide expertise académique

M. Ronny Abraham a enseigné le droit international dans les plus grandes universités et écoles françaises. Il est l’auteur de nombreuses publications et a participé à de multiples conférences contribuant à la diffusion du droit international en France et à l’étranger.

La Cour internationale de justice

Instituée par la Charte des Nations unies, la CIJ est l’organe judiciaire principal des Nations unies. À ce titre, elle règle, conformément au droit international, les différends qui lui sont soumis par les États et rend des avis consultatifs sur les questions juridiques que peuvent lui poser les organes et les institutions spécialisées de l’ONU autorisés à le faire.

La CIJ se compose de quinze membres élus pour neuf ans et renouvelés par tiers tous les trois ans. La Cour ne peut comprendre plus d’un ressortissant d’un même État.

Depuis sa création, la CIJ a toujours bénéficié de la présence d’un membre de nationalité française  : Jules Basdevant (1946-1964), André Gros (1964-1984), Guy Ladreit de Lacharrière (1982-1987), Gilbert Guillaume (1987-2005), Ronny Abraham (2005-2017).

PNG - 150.8 ko

Dernière modification : 07/11/2017

Haut de page