La Marine française en mission de soutien du 8 au 20 mars

Dans le cadre du projet ASECMAR visant à garantir la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée, deux bâtiments de la marine française, l’aviso LV LE HENAFF et le Bâtiment de Projection et de Commandement MISTRAL mèneront une mission de soutien à la marine béninoise du 8 au 20 mars 2013.

JPEG

Son Excellence Monsieur Jean-Paul Monchau, Ambassadeur de France au Bénin, est venu saluer l’équipage

À cette occasion, une conférence de presse a été organisée vendredi 8 mars à 15h à bord du LV LE HENAFF au port de Cotonou par son Commandant, le Capitaine de Corvette Justin Peltier, et l’Attaché de Défense de l’Ambassade de France, le Colonel Christian Deuwel.

Il a été question de la mission de soutien aux Marines des Etats côtiers du Golfe de Guinée, et en particulier à la Marine béninoise, menée par le LV LE HENAFF et le MISTRAL.

Dans ce cadre, la marine française participera :

  • à la formation opérationnelle des personnels de la marine béninoise et à l’entraînement des moyens navals béninois (PIO tir, visitex, sécurité)
  • à l’organisation d’un grand exercice multilatéral d’action de l’Etat en mer, avec les marines du Bénin, du Togo et du Ghana (simulation d’acte de piraterie)
  • à une action civilo-militaire de soutien à la population béninoise (orphelinat de la Sainte-Famille à Cotonou).


JPEG

L’AVISO LV LE HENAFF

Neuvième aviso du type « A69 », l’aviso Lieutenant de vaisseau Le Hénaff a été mis sur cale le 21 mars 1977, lançé le 16 septembre 1978, et il est entré en service le 13 février 1980. A l’instar de ses sisterships, cet aviso a été conçu, dans les années 70, comme spécialisé dans la lutte anti-sous-marine côtière. Il assure en outre certaines missions, telles que le soutien aux forces sous-marines stratégiques, la surveillance des approches maritimes, le service public (sauvetage, police des mers), l’instruction à la mer ou encore le déploiement outre-mer.

JPEG


LE BPC MISTRAL

Mistral (L9013) est un bâtiment de projection et de commandement (BPC) de la Marine nationale. Il est le premier et a donné son nom à une série de 3 unités : la classe Mistral. Porte-hélicoptères d’assaut amphibie, son appellation OTAN est Landing Helicopter Dock (LHD).
Il peut être intégré soit au groupe aéronaval français, soit à une NATO Response Force (force de réaction de l’OTAN) ou à des missions de maintien de la paix sous mandat de l’ONU ou dans le cadre de l’Union européenne.

JPEG

Dernière modification : 11/03/2013

Haut de page