La SOBEBRA, acteur engagé du développement économique au Bénin

L’ambassadeur de France, Marc VIZY, a visité les installations de la brasserie SOBEBRA à Cotonou le mercredi 17 mars. Filiale du groupe français Castel, dans laquelle l’Etat béninois est également actionnaire, l’usine a été présentée à l’ambassadeur par le directeur général de la société, Sébastien YVES-MENAGER.

La SOBEBRA produit des bières et des boissons gazeuses dans des conditions qui répondent aux normes internationales les plus exigeantes :
-  Certification FSSC 22000 pour la sécurité des denrées alimentaires ;
-  Certification ISO 9.001 pour la gestion de la qualité ;
-  Certification ISO 45.001 pour la sécurité et la santé au travail ;
-  Certification ISO 14.001 pour le respect des normes environnementales.

Elle offre un emploi à plus de 1 200 salariés (dont 5 expatriés seulement) au Bénin ce qui en fait l’un des principaux employeurs du pays avec une masse salariale de l’ordre de 6,7 Mds FCFA.

La chaine logistique de la brasserie à travers tout le territoire occupe en outre plusieurs dizaines de milliers de Béninois (chauffeurs routiers, logisticiens, revendeurs, tenanciers de maquis…). Les salariés de la SOBEBRA bénéficieront en 2021 de plus de 23 000 heures de formation sur des métiers souvent d’une forte technicité.

En introduisant dans ses méthodes de brassage environ 35% de maïs ainsi que du sucre produits exclusivement au Bénin, elle soutient très significativement l’activité des paysans locaux.

L’entreprise contribue à hauteur d’environ 34 Mds FCFA au budget de l’Etat béninois par les impôts, droits et taxes qu’elles paient au Trésor. Elle a adopté un code éthique relatif à la transparence dans les affaires, la lutte contre la corruption, les trafics d’influence, les conflits d’intérêts, le blanchiment etc.

Elle a engagé plusieurs actions RSE qui ont été exposées à l’ambassadeur, dans les domaines de l’environnement, de la lutte contre la déforestation, du développement de l’apiculture, des énergies renouvelables, de la sécurité routière, de l’apprentissage et de la scolarisation d’enfants déshérités.

Cette visite a permis à l’ambassadeur de se féliciter de la qualité du partenariat franco-béninois dans le domaine économique.

Dernière modification : 31/03/2021

Haut de page