Le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD)

JPEG - 4.9 ko
(JPEG - 4.9 ko)

Le Cirad est un établissement public français spécialisé en recherche agronomique appliquée aux régions chaudes. Il intervient dans plus de cinquante pays dans les domaines des sciences agronomiques, vétérinaires, forestières et agroalimentaires.

A partir des grands enjeux pour les agricultures du monde le Cirad a élaboré six axes stratégiques pour sa recherche :

- 1. Inventer une agriculture écologiquement intensive pour nourrir la planète
- 2. Etudier les conditions d’émergence et les modes de valorisation des bioénergies en direction des pays du Sud
- 3. Innover pour une alimentation accessible, diversifiée et sûre
- 4. Anticiper et gérer les risques sanitaires infectieux liés aux animaux sauvages et domestiques
- 5. Accompagner les politiques publiques de réduction des inégalités structurelles et de la pauvreté
- 6. Mieux comprendre les relations entre l’agriculture et l’environnement, entre les sociétés humaines et la nature, pour une gestion durable des espaces ruraux

Les sept agents du Cirad au Bénin sont affectés au sein d’équipes appartenant au Système national de recherche agricole du Bénin (SNRA), contribuant ainsi à une pratique quotidienne du partenariat. Leurs travaux de recherche concernent surtout le cotonnier, le palmier à huile, le manguier, les plantes maraîchères et les produits traditionnels. Ils s’efforcent d’intégrer dans ces travaux les trois dimensions de la durabilité, économique, sociale et environnementale.

- Site institutionnel : http://www.cirad.fr
- Direction régionale : http://www.cirad.bf


Synthèse des thèmes et des partenariats

Dépt UR Part Thèmes
BIOS Espèces forestières INRAB _ PalmElit Amélioration génétique du palmier à huile
PERSYST Systèmes de culture annuels CRA-CF/INRAB _ AfricaRice Lutte raisonnée contre les ravageurs du cotonnier_ Suivi des déplacements d’insectes ravageurs des cultures
PERSYST Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles IITA Lutte intégrée contre les mouches des fruits
PERSYST Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles INRAB Lutte intégrée contre les ravageurs des cultures maraîchères
PERSYST Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles AfricaRice Productivité des systèmes riz-maraichage
PERSYST U.M.R. QUALISUD FSA / UAC Valorisation des produits traditionnels africains
E/S U.M.R. INNOVATION IREEP Conseil à l’exploitation familiale


JPEG - 4.6 ko

Du coton plus rentable dans une filière en crise
Mettre au point des itinéraires techniques plus productifs, plus durables et respectueux de l’environnement : dans le cadre du projet FSP mobilisateur 2006 – 43, un entomologiste travaille en collaboration avec une équipe du Centre de Recherche Agricole - Coton et Fibres (CRA-CF/INRAB) sur des méthodes de lutte raisonnée et sur la dynamique des populations de ravageurs. L’entomologiste est accueilli dans le laboratoire de biotechnologie du Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) à Cotonou où il développe des outils de suivi des déplacements d’insectes ravageurs des cultures.

JPEG - 26.1 ko

Produire les meilleures semences de palmier à huile
Comment rester leader du marché mondial des semences de palmier ? Un généticien de PalmElit, filiale du CIRAD, affecté à Pobé, au Centre de Recherche Agricole sur les Plantes Pérennes (CRA-PP/INRAB), participe aux recherches sur l’amélioration génétique du palmier et garantit la qualité du dispositif de production et de diffusion de semences certifiées.


JPEG - 5.3 ko

Assurer au niveau régional le plus large possible un programme de lutte intégrée contre les mouches des fruits
Les mouches des fruits sont des ravageurs de grande importance économique à l’échelle régionale et menacent actuellement la survie des filières Ouest Africaines de la mangue mais aussi des agrumes. Ce sont également des ravageurs de quarantaine pour l’exportation des mangues vers l’Europe. L’arrivée sur le continent africain d’une nouvelle espèce asiatique (photo), Bactrocera invadens, a accentué considérablement l’importance de la problématique mouches des fruits depuis 2005 au Bénin comme dans les pays voisins que ce soit au niveau des manguiers ou des agrumes... Un projet régional de lutte (IPM-package avec une forte composante lutte biologique), comprenant 8 pays Ouest-Africains, valorise les activités développées au Bénin depuis 2004 par le CIRAD et l’IITA à partir de la station IITA de Cotonou. Il s’appelle WAFFI : West African Fruit Fly Initiative.

JPEG - 17.1 ko

Des filets pour protéger les cultures maraîchères et réduire l’usage des pesticides
Les importantes quantités d’insecticides utilisées pour la protection des cultures maraîchères induisent un risque pour l’environnement mais aussi pour la santé humaine. Dans le cadre d’un projet en collaboration avec l’INRAB, l’UAC et l’Ong APRETECTRA et financé par l’USAID à travers son programme HortCRSP, un agronome basé à la station INRAB d’Agonkanmey expérimente des techniques de lutte physique. L’objectif est d’évaluer l’efficacité de filets anti-insectes tout en évaluant les impacts climatiques sous ces abris.

JPEG - 24 ko

Développer des systèmes intégrant riz et maraîchage
Les bas-fonds en Afrique de l’Ouest sont estimés à 190 millions d’hectares, et constituent une source de productions et de services encore largement inexploitée. Peut-on améliorer la productivité agricole dans ces écosystèmes de manière durable ? Un agronome, basé au Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), analyse le fonctionnement agro-écologique des systèmes intégrés riz-cultures horticoles capables de mieux valoriser les ressources productives (terres cultivables, eau, intrants, travail, …), de maintenir ou améliorer la fertilité du sol, de réduire l’incidence des bio-agresseurs et de respecter la santé des consommateurs.

JPEG - 15 ko

Revisiter des produits traditionnels africains
Dans le cadre du projet européen AFTER (African Food Tradition rEvisited by Research), la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey Calavi, en collaboration avec le CIRAD, travaille sur l’acquisition de connaissances, l’amélioration de la qualité sanitaire et nutritionnelle de trois produits traditionnels du Bénin : l’Akpan, le Gowé et le Lanhouin. Ce projet, coordonné par le CIRAD, mobilise des équipes interdisciplinaires de sept pays africains et de quatre pays européens et a pour objectif de valoriser certains produits traditionnels africains (aliments fermentés à partir de céréales, aliments issus de viande ou de poissons séchés, produits à base d’extraits de plantes) ainsi que leur savoir-faire afin d’en faire bénéficier les consommateurs et les producteurs en Afrique et en Europe.

JPEG - 26.9 ko

Evaluer l’impact du conseil aux exploitations familiales
Au Bénin, l’approche de Conseil aux Exploitations Familiales (CEF), formant les adhérents à la gestion de l’exploitation agricole a été mise en place auprès de plus de 2 600 producteurs. Afin de permettre un meilleur pilotage de ces dispositifs, l’AFD et le CIRAD financent un travail d’évaluation de ces impacts, permettant de comprendre quels sont les processus en œuvre dans le conseil, et d’en mesurer les impacts. Cette étude comporte deux volets, une étude qualitative de ces processus d’apprentissage réalisée par le CIRAD dans le cadre d’une thèse de doctorat et une mesure quantitative de ces impacts réalisée par l’Institut de Recherche Empirique en Économie Politique (IREEP) du Bénin.

Dernière modification : 09/11/2017

Haut de page