Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et la France souhaitent coordonner leurs actions pour faire reculer l’insécurité alimentaire.

Marc Vizy, ambassadeur de France a rencontré, le 22 décembre, Guy Mesmin Adoua, directeur-pays et représentant résident du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Bénin.

JPEG

Monsieur Adoua a présenté l’appui apporté par le PAM au programme gouvernemental de cantine scolaire. Actuellement, cette action permet à 650 000 écoliers béninois d’avoir accès à un repas par jour d’école.

Les échanges ont porté sur les synergies possibles entre les projets soutenus par la France dans la recherche agronomique, l’agriculture et le développement de petites unités de production féminine et le programme de cantines scolaires appuyé par le PAM. 

L’ambition est de mailler les cantines scolaires avec les initiatives de développement agricoles pour renforcer le lien entre production locale et débouchés locaux.

Dernière modification : 13/01/2022

Haut de page