Le TCD SIROCO a fait escale à Cotonou

Actuellement en mission Corymbe dans le golfe de Guinée, le Transport de Chalands de Débarquement (TCD) « Siroco » à fait une escale opérationnelle à Cotonou du vendredi 27 février au mardi 03 mars 2015.

JPEG

Commandé par le capitaine de vaisseau Jean-Marc Le Quilliec, le Siroco est un navire de guerre, qui combine sur une plate-forme unique (168 mètres de longueur, 12 000 tonnes), les fonctions de porte-hélicoptères, d’hôpital flottant, de transport de troupes et de moyens d’assaut amphibie.

L’escale a été essentiellement dédiée aux manœuvres amphibies au profit des forces armées béninoises mais également aux actions humanitaires.

Des reconnaissances de plages et des manœuvres amphibies ont été réalisées sur la plage de l’Eldorado à Cotonou

JPEG
JPEG

Elles impliquaient deux chalands de transport de matériel (CTM) et une section d’infanterie motorisée du 1er Bataillon d’Intervention Motorisé (1° BIM) appartenant à l’Armée de Terre Béninoise dotée de ses trois véhicules VLRA (Véhicule léger de reconnaissance et d’appui) châssis long, récemment acquis auprès de l’industriel français ACMAT.

JPEG

L’objectif de cette manœuvre visait, d’une part la formation aux opérations amphibies des conducteurs de véhicules de transport de troupe, d’autre part à entrainer une force terrestre constituée à embarquer puis à débarquer sur une plage dans le cadre d’une projection de force.
Le professionnalisme dans l’action et l’intérêt porté par les Forces Armées Béninoises à cet exercice ont été fort remarqués et appréciés par la Marine et les autorités présentes.

Une action humanitaire attendue

JPEG

L’orphelinat des sœurs missionnaires de la Charité de Mère Térésa situé à Cotonou a bénéficié du soutien du Siroco pendant deux jours. Le médecin du bord, accompagné de ses infirmiers, a réalisé des consultations de pédiatrie pour les enfants de dizaines de familles défavorisées.
Des marins ont participé à la vie des enfants pendant que d’autre engageaient des travaux de mise en peinture d’une buanderie. Un don de produit d’hygiène et de puériculture a également été réalisé. Ces journées de partage et d’échanges ont montré combien l’action des équipages en escale est remarquée et appréciée.

JPEG

Un cocktail à bord a également réuni plus de 200 invités civils et militaires.
Les échanges furent nombreux et animés autour de l’implication, toujours plus affirmée, du Bénin dans l’action de l’État en mer.

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page