Partenariat franco-béninois en matière muséale et patrimoniale : lancement des ateliers de formation à l’Ecole du Patrimoine Africain

En appui à la coopération culturelle, muséale et patrimoniale entre la France et le Bénin, l’ambassade de France au Bénin et le ministère du tourisme, de la culture et des arts ont initié, sur financement du Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI), le projet « des Sites et des Musées pour le Développement des Territoires (SMDT) », déployé sur les communes d’Abomey, Ouidah, et Porto-Novo.

Ce projet vise à former des professionnels qualifiés de haut niveau dans les domaines de la culture et du patrimoine : conservateurs, animateurs de musées et de lieux patrimoniaux, médiateurs culturels, guides touristiques, formateurs de formateurs.

Dans ce cadre l’Ecole du Patrimoine Africain « EPA » a engagé un programme de formation de renforcement des capacités d’une soixantaine de spécialistes de la médiation culturelle.

Monsieur Marc VIZY, ambassadeur de France au Bénin, s’est rendu à Abomey, vendredi 17 septembre à l’occasion de la cérémonie de lancement des ateliers de formation présidée par Monsieur Jean-Michel ABIMBOLA, ministre du tourisme, de la culture et des arts, et en présence de représentants du ministère des affaires étrangères et de la coopération et du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du maire d’Abomey, du recteur de l’université d’Abomey-Calavi, du représentant de l’agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme.
L’ambassadeur a souligné la pertinence du projet en cours, le rôle que l’EPA est amenée à jouer dans la formation de professionnels hautement qualifiés, pour une valorisation réussie du patrimoine, clé de voûte d’une économie touristique construite autour de la mise en valeur des sites et des biens.

Il s’est également réjoui de la qualité de la coopération muséale et patrimoniale entre les deux pays alors que la France s’apprête à restituer au Bénin 26 biens culturels pris à Abomey par l’armée française lors de la conquête coloniale.
A l’occasion de cette cérémonie, les 20 premiers apprenants de la formation ont reçu, des mains des officiels présents, leur attestation de réussite aux ateliers pédagogiques.

Dernière modification : 04/10/2021

Haut de page