Portrait de Claude FARON, chef du Novotel

JPEG

1) Nous vous laissons vous présenter…

Je m’appelle Claude Faron. Je suis le chef cuisinier du Novotel. Je travaille avec le groupe Accor depuis 35 ans. J’ai commencé l’expatriation en 1982 et j’ai déjà exercé dans de nombreux pays africains.

2) Pouvez-vous nous parler du métier de cuisinier au Bénin ?

Au Bénin comme dans d’autres pays nous rencontrons parfois un problème de sélection de la main d’œuvre qualifiée. Mais les Béninois sont généralement très accueillants et désireux d’apprendre. Quand on a constitué sa petite équipe, qu’on a réussi à établir une structure stable, il faut tout faire pour pérenniser cela et travailler pour progresser ensemble. Je m’adapte rapidement aux réalités locales et aux habitudes de chaque pays, ce qui me permet de ne pas connaître de tensions avec le personnel et d’arriver à créer une certaine cohésion.

3) Pouvez-vous nous décrire votre rapport à la gastronomie française ?

Etant français, j’ai nécessairement baigné dans la cuisine française depuis le plus jeune âge. L’exercer à l’étranger est bien sûr différent car nous proposons majoritairement des plats africains qui répondent aux attentes de notre clientèle mais je garde mes réflexes et principes de chef français. J’essaie d’adapter certaines de nos recettes aux produits béninois, de les faire évoluer en m’inspirant des influences africaines. Certains produits locaux sont réellement de qualité, il faut savoir les sélectionner et trouver les bons circuits pour se les procurer mais c’est une chance de pouvoir les travailler et c’est ce que nous essaierons de faire dans notre menu pour la soirée Goût de France.

4) Pourquoi avoir décidé de participer à l’opération Goût de France ?

En tant que seul groupe hôtelier français présent au Bénin, participer à l’opération Goût de France était pour nous une évidence. Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir faire rayonner notre savoir-faire français, même si c’est notre mission quotidienne. C’est aussi une formidable occasion pour nous de montrer que nous sommes bien présents et que la qualité est au rendez-vous dans notre établissement. Enfin, nos rapports avec l’Ambassade de France, institution porteuse du projet au Bénin, étant très bons, le plaisir d’être partie prenante de cette aventure n’est qu’accentué !

JPEG

Dernière modification : 17/03/2015

Haut de page