PISCCA 2020 - Présentation des 11 projets sélectionnés

Union des Maisons Familiales Rurales du Bénin (UB-MAFAR)

PNG
Les Maisons Familiales Rurales du Bénin (MAFAR) sont des associations investies dans le développement des départements de l’Alibori, des Collines, du Zou, du Plateau et du Couffo. Le réseau des MAFAR du Bénin contribue à la réduction de l’exode rural et l’amélioration de la situation socio-économique très précaire des jeunes ruraux en promouvant l’insertion professionnelle.

UB Mafar a déjà bénéficié du financement du programme PISCCA en 2019. Ce projet a alors permis de former 60 jeunes filles aux métiers de l’élevage (aviculture, cuniculture et élevage de petits ruminants). Pour en savoir plus, cliquez ici [Lien vers la fiche projet de 2019]

Le financement d’une seconde phase en 2020 aura deux objectifs : assurer la pérennité économique des activités d’élevage développées lors de la première phase en offrant aux bénéficiaires un cadre plus propice à la commercialisation de leurs produits et étendre l’action menée à d’autres bénéficiaires dans les communes de Kétou et de Lalo.

« Jeunes ruraux au cœur du Développement Economique »

Objectif : Contribuer à l’autonomisation des jeunes (filles et garçons) vulnérables à travers leurs insertions socioprofessionnelles dans les départements du Plateau et du Couffo

Lieu : Kétou (département du Plateau) et Lalo (département de Couffo)

Cibles  : 55 jeunes vulnérables (dont 50 filles) de 19 à 22 ans
- orphelins sans soutien familial
- filles vulnérables touchées par des grossesses en milieu scolaire

Montant total du projet  : 15 751 000 FCFA

Co-financements  : Fondation MFR MONDE (2% du coût total du projet)

Ce projet permettra :
- De développer les compétences de 45 jeunes filles sur les modes et techniques de gestion des unités de production cunicole et avicole ;
- De permettre à deux groupes de 5 jeunes d’être formés et installés afin de développer une activité génératrice de revenus dans les secteurs du maraichage et de la transformation agroalimentaire ;
- De faciliter la vente des jeunes bénéficiaires

Contact :
Facebook : @ubemafar
Email : ube.mafar@yahoo.fr
Téléphone : +229 97 30 74 89

ALINAGNON

PNG
L’ONG ALINAGNON est une association béninoise de sécurité routière et de promotion de l’entrepreneuriat, créée en 2009. Elle intervient sur tout le territoire national et dans la sous-région à travers l’éducation, la sensibilisation, la formation, l’étude et la recherche, le plaidoyer et l’assistance aux victimes des accidents de la route.

En 2019, l’ONG ALINAGNON a obtenu un appui financier dans le cadre de l’appel à projet PISCCA pour son projet « Appui aux enfants de victimes d’accident de la voie publique pour leur insertion sociale et professionnelle » qui a permis de former 24 jeunes (dont 18 filles) au secteur de la construction en favorisant les matériaux locaux. Suite au PISCCA 2019, l’ONG ALINAGNON souhaite répliquer ce projet à d’autres bénéficiaires dans d’autres régions du Bénin.

Appui aux orphelins déscolarisés sans soutien familial de parents victimes d’accident de la voie publique pour leur insertion sociale et professionnelle

Objectif : Contribuer, par la formation aux métiers du bâtiment, à l’insertion sociale et professionnelle des orphelins déscolarisés sans soutien familial de parents victimes d’accident.

Lieu  : communes de Dogbo et Natitingou (départements du Couffo et de l’Atakora)

Cibles  : 18 jeunes vulnérables de 15 à 22 ans dont 12 jeunes filles
- enfants de victimes d’accident de la voie publique déscolarisés.

Montant total du projet : 15 960 000 FCFA

Ce projet permettra :
- d’installer les bénéficiaires dans la maison d’accueil pour leur encadrement, coaching et formation en maraîchage, élevage et fabrication de savon liquide ;
- de former les sur le site de formation de la GCITT Bénin à la fabrication des blocs hydraform et ordinaires, au montage des maisons et à la peinture décorative ;
- d’organiser de façon périodique des séances d’information des parents d’OPVA et des populations sur l’avancement de la formation des jeunes et résultats obtenus ;
- de créer et équiper les coopératives ;
- d’installer les coopératives dans les localités ;

Contact :
Site internet : www.alinagnon.org
Facebook : @alinagnonofficiel
Page twitter : https://www.twitter.com/alinagnonofficiel
Email : alinagnon@gmail.com
Téléphone : +229 91 27 49 60

Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Bénin (FAPHB)

PNG
La FAPHB est la structure faitière et représentative de toutes les organisations de personnes handicapées au Bénin. Créée en 1992, elle se compose aujourd’hui d’environ 200 organisations de personnes handicapées, réparties en six réseaux départementaux. Elle a pour objet social la défense et la promotion des droits des personnes handicapées au Bénin.

En 2019, FAPHB a obtenu un appui financier dans le cadre de l’appel à projets PISCCA pour soutenir leur « Projet d’Autonomisation des Jeunes Handicapés de Ouidah ». Ce projet a permis à 24 jeunes handicapés (dont 16 jeunes filles) de la commune de Ouidah de suivre une formation professionnelle dans le domaine de la pâtisserie et de la sérigraphie. Suite à ce projet, FAPHB a souhaité le répliquer dans une autre zone géographique (commune de Dogbo).

Projet d’autonomisation des jeunes handicapés de Dogbo

Objectif : Contribuer à l’insertion professionnelle inclusive des jeunes handicapés de la commune de Ouidah

Lieu : Dogbo (département du Couffo)

Cibles : 20 jeunes vulnérables de 15 à 22 ans dont 16 jeunes filles
- jeunes personnes handicapées motrices, auditives, visuelles, filles mères, jeunes orphelins d’un parent, sans emploi et sans formation professionnelle

Montant total du projet : 12 869 335 FCFA

Cofinancement : les bénéficiaires du projet (1% du coût total du projet) et le Service des Sœurs pour la Promotion Humaine (8% du coût total du projet)

Le projet permettra  :
- de former les bénéficiaires en pâtisserie,
- de mettre en place d’un dispositif d’appui psychologique spécifique à chaque jeune jusqu’à leur installation,
- d’organiser des séances de formation sur l’entrepreneuriat et la gestion d’une petite et moyenne entreprise à destination des bénéficiaires,
- d’équiper les bénéficiaires de matériels de production en pâtisserie,
- d’installer les bénéficiaires dans une structure apte à la commercialisation de leurs produits de pâtisserie.

Contact :
Page Facebook : @FAPHB1992
Email : federationaphbenin@gmail.com
Téléphone : +229 96 19 12 95 

Eleveurs Sans Frontières – Bénin (ESFB ONG)

PNG
Eleveurs Sans Frontières Bénin (ESFB) est une ONG ayant pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté par le développement de l’élevage familial communautaire comme activité économique. ESFB appuie les agro-éleveurs pour qu’ils accèdent avec plus de facilités aux moyens de production et de financement, au marché (notamment local) et qu’ils développent des produits animaux de qualité et rémunérateurs.

En 2019, ESFB a obtenu un appui financier dans le cadre de l’appel à projet PISCCA pour son projet « La cuniculture pour vaincre la vulnérabilité des jeunes dans la commune d’Allada » qui a permis à 36 jeunes dont 26 filles de suivre une formation professionnelle dans le secteur de la cuniculture. Ce projet en 2020 est la seconde phase, qui se développera sur deux nouveaux objectifs : créer une séparation de l’élevage des deux ateliers en réservant un espace dédié à l’élevage des lapereaux sous mères et faciliter l’accès au marché des bénéficiaires.

« La cuniculture pour vaincre la vulnérabilité des jeunes »

Objectif  : Contribuer à l’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables de la commune d’Allada grâce à l’élevage de lapins

Lieu  : Allada (département de l’Atlantique)

Cibles : 36 jeunes vulnérables de 14 à 22 ans dont 26 jeunes filles
- filles vulnérables touchées par l’interruption de la scolarité et les grossesses précoces
- jeunes orphelins sans soutien familial.

Montant total du projet  : 15 738 526 FCFA

Cofinancements  : Eleveurs sans Frontières (3 % du coût total du projet)

Le projet permettra :
- De proposer un accompagnement médicosocial approfondi des jeunes,
- De renforcer de la vie associative des organisations paysannes (OP) créées dans la première phase du projet,
- De former et équiper des OP pour améliorer l’écoulement des produits lapins,
- De renforcer le réseau de santé animale de proximité,
- De spécialiser chaque élevage en deux ateliers (élevage des lapereaux sous mère et engraissement),
- D’accompagner des « éleveurs talents » pour une meilleure insertion dans la filière cunicole,
- De mettre en relation les bénéficiaires avec les services financiers décentralisés pour l’octroi de micro-crédits,

Contact :
Site internet : www.elevagessansfrontieres.org
Email : gabrielanagonouvi.esfb@yahoo.com
Téléphone +229 95 84 93 71

Bach Consulting pour le Développement

PNG
L’ONG BCD est spécialisée dans la formation et l’appui à la mise en œuvre de programmes et projets. Son action s’inscrit dans divers domaines comme le développement local et communautaire, l’hygiène et l’assainissement, l’entrepreneuriat agricole, l’alimentation et la nutrition, la santé et l’éducation. L’ONG intervient dans les départements du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et du Donga.

Projet d’insertion des jeunes filles vulnérables dans un maraîchage durable

Objectif : Contribuer à la réduction de la vulnérabilité des jeunes filles à risque en assurant leur insertion sociale dans le développement d’une filière maraichère bien organisée en milieu rural

Lieu : commune de Nikki (départements du Borgou)

Cibles : 50 jeunes filles vulnérables de 15 à 22 ans
- filles vulnérables abandonnées, déscolarisées ou victimes de violences

Montant total du projet  : 12 997 040 FCFA

Le projet permettra :
- d’organiser des séances d’écoute et d’animation de groupes de parole collectifs avec les filles vulnérables et d’assurer leur suivi psychologique ;
- de former les jeunes filles sur le leadership, la gestion des AGR et le maraichage
- de structurer les bénéficiaires en groupement ;
- de faciliter la mise en relation des groupements de producteurs avec les groupements de commerçants et ;
- d’appuyer l’éducation financière des bénéficiaires et leur mise en contact avec les Systèmes Financiers Décentralisés ;
- d’acquérir les équipements et matériels nécessaires à la mise en place des systèmes d’irrigation ;
- d’assurer la production et la commercialisation des produits sur chaque site ;
- de mettre à la disposition des bénéficiaires des kits maraîchers (semences certifiées, produits phytosanitaires homologués, intrants) ;

Contact :
Téléphone : 97 49 55 71 / 95 79 57 00
E-mail : bachconsulting07@yahoo.fr

Association pour le Développement Durable à la Base (ADDB-ONG)

PNG
ADDB est une ONG basée à Bantè. Elle participe depuis 2012 à l’amélioration durable du quotidien des populations rurales par des projets visant l’autonomisation des femmes et des personnes vulnérables, l’emploi des jeunes, la promotion des filières agricoles, la santé sexuelle et reproductive, la gestion rationnelle des ressources naturelles et l’éducation de qualité pour tous.

En 2019, l’ADDB a bénéficié d’un appui financier dans le cadre de l’appel à projet PISCCA pour son « Projet d’autonomisation des filles mères et les jeunes handicapés à travers leur installation dans la transformation du soja et manioc en dérivées dans la commune de Bantè » destiné à 20 jeunes (dont 12 filles). Suite à cette première phase 2019, la phase 2020 permettra de renforcer la conservation des produits et de développer des stratégies de commercialisation en vue de dynamiser leurs activités économiques.

Projet de renforcement d’autonomisation des filles mères et des jeunes en situation de handicap par la création des boutiques témoins et la mise en coopérative

Objectif : Renforcer l’autonomisation des 20 jeunes vulnérables bénéficiaires du PISCCA 2019.

Lieu : Bantè (département des Collines)

Cibles  : 20 jeunes vulnérables de 14 à 22 ans dont 12 jeunes filles
- filles mères touchées par l’interruption de la scolarité et les grossesses précoces
- jeunes handicapés
- orphelins

Montant total du projet  : 10 186 000 FCFA

Le projet permettra :
- de renforcer les capacités des bénéficiaires de 2019 sur le parquet technologique de production du yaourt et du lait à base du soja et la qualité produits ;
- d’organiser la mise en coopérative des bénéficiaires et leur organisation autour des boutiques témoin ;
- d’acquérir et de doter les 20 bénéficiaires en ressources matérielles de conditionnement et de vente mobile des produits de leurs unités de transformation agroalimentaire ;
- de former les bénéficiaires sur l’utilisation et l’entretien du matériel ;
- d’installer les matériels et de mettre en service les boutiques témoins qui vont servir les ventes mobiles.

Contact :
Page Facebook : @ADDB-ONG
Email : ongaddb@yahoo.fr
Téléphone : +229 94 26 92 16

Centre de Développement Economique Locale

PNG
Le CDEL est une ONG intervenant sur toute l’étendue du territoire béninois. Il a pour mission de contribuer à la réduction de la vulnérabilité socio-économique des jeunes et des femmes à travers leur insertion professionnelle et le renforcement technique et financier des micros et petits entrepreneurs.

Projet d’autonomisation socioéconomique des jeunes vulnérables

Objectif : Contribuer à l’amélioration des conditions d’insertion socio-économiques des jeunes filles vulnérables

Lieu : commune de Djakotomey (départements du Couffo)

Cibles : 30 jeunes filles vulnérables de 14 à 22 ans
- jeunes filles déscolarisées sans activités génératrice de revenus
- jeunes filles victimes de grossesses précoces

Montant total du projet : 19 068 025 FCFA

Cofinancements : mairie de Djakotomey (9% du coût total du projet)

Le projet permettra :
- de renforcer les capacités des jeunes filles en production agroalimentaire (fabrication du gari, tapioca, petits cailloux, biscuits), en production de produits cosmétiques et d’hygiène (production de savon liquide, pain de savon) en tissage et en joaillerie (fabrication de bijoux, de sacs en perles, pagnes tissés) ;
- de regrouper les bénéficiaires par corps de métier en coopérative ;
- de renforcer les capacités des jeunes filles sur la gestion d’une coopérative, la commercialisation et recherche de marchés d’écoulement, les normes de qualité et la protection de l’environnement.
- d’apporter un soutien psychologique aux jeunes filles (individuel et en groupe, sensibilisation sur le planning familial, aux IST/VIH, etc.) ;

Contact :
Téléphone : 21 32 64 75 / 61 96 74 07
E-mail : cdelcotonou@gmail.com

Groupe d’Etude et de Recherche sur l’Environnement et le Développement (GERED)

PNG
Le GERED est une ONG béninoise créée en 1992. Les domaines d’intervention de l’ONG sont la protection et la restauration de la biodiversité, l’agriculture durable, le dialogue, la prévention et la gestion des conflits en lien avec la transhumance, le conseil d’exploitation familiale et le conseil de gestion de troupeau.

En 2019, GERED a obtenu un appui financier dans le cadre de l’appel à projet PISCCA pour soutenir le « Projet d’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables des ménages d’éleveurs dans la fabrication des aliments à bétail dans les communes de Kalalé et de Ségbana ». Ce projet a permis à 60 jeunes vulnérables (dont 14 jeunes filles) de suivre une formation professionnelle dans le domaine de la production de blocs multi-nutritionnels pour l’alimentation du bétail. Suite à cette première phase 2019, GERED a souhaité l’étendre à d’autres participants, en ajoutant une dimension sociale à travers l’éducation civique des bénéficiaires, pour sa phase 2020.

Projet d’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables des ménages d’éleveurs dans la fabrication des aliments à bétail

Objectif : Contribuer à la réduction de la pauvreté dans les communes de Kalalé et de Ségbana à travers l’insertion socioprofessionnelle des jeunes vulnérables dans la fabrication de blocs multi-nutritionnels pour l’alimentation du bétail

Lieu : Kalalé et de Ségbana (départements du Borgou et de l’Alibori)

Cibles : 100 jeunes vulnérables (60 bénéficiaires de l’année précédente et 40 nouveaux bénéficiaires) de 15 à 22 ans dont 40 jeunes filles
- filles victimes de mariage forcé
- jeunes déscolarisés

Montant total du projet : 15 613 000 FCFA

Ce projet permettra :
- d’organiser des séances d’écoute et d’appui conseil pour 40 nouveaux bénéficiaires,
- de former 100 jeunes vulnérables à l’éducation à la citoyenneté,
- de constituer 4 classes de formation accueillant chacune 25 jeunes vulnérables,
- de former 100 jeunes vulnérables à l’installation des parcelles fourragères, aux techniques de fauchage et de conservation de foin,
- d’appuyer 100 jeunes vulnérables à l’installation des parcelles fourragères,
- de former les 40 nouveaux bénéficiaires à la fabrication des blocs multi-nutritionnels à base de résidus de récoltes et du fourrage grossier et à l’élaboration de compte d’exploitation et à la tenue des documents de gestion,
- de mettre en place un suivi appui conseil pour chaque nouveau bénéficiaire dans la fabrication et la commercialisation des blocs.

Contact :
Facebook : @GEREDONG
Email : gered_06@yahoo.fr
Téléphone : +229 23 61 07 47 

APROVIE

PNG
APROVIE ONG a pour objet la promotion de la santé publique et l’amélioration de l’alimentation, de la nutrition et des conditions de vies des populations vulnérables grâce à l’information, l’éducation et la formation. Elle soutient également la création de systèmes financiers de proximité pour permettre aux populations défavorisées, et notamment aux femmes, d’accéder à des micro-crédits afin de s’auto employer.

En 2019, APROVIE a obtenu un appui financier dans le cadre de l’appel à projet PISCCA pour soutenir le « Projet d’appui à l’insertion des jeunes vulnérables des communautés rurales et urbaines ». Il a permis à 49 jeunes vulnérables (dont 38 jeunes filles) de suivre une formation professionnelle dans différents domaines (cordonnerie, joaillerie, sérigraphie et pâtisserie). Suite à cette première phase 2019, APROVIE a souhaité, pour une seconde phase en 2020, étendre ce projet à d’autres participants, tout en consolidant les acquis des bénéficiaires de la première phase.

Insertion socioprofessionnelle de jeunes vulnérables de la vallée de l’Ouémé

Objectif : Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des jeunes à travers leur insertion socioprofessionnelle par le renforcement de niveau II et III de la formation reçu lors de PISCCA 1 et l’insertion socioprofessionnelle de douze jeunes
Lieu : commune de Dangbo et de Adjohoun (départements du Littoral et de l’Atlantique)

Cibles : 42 jeunes vulnérables de 14 à 22 ans dont 35 jeunes filles
- jeunes en situation de décrochage scolaire
- filles victimes de mariage forcé, de grossesses précoces ou de prostitution
- jeunes orphelins et/ou sans soutien familial

Montant total du projet  : 18 173 800 FCFA

Cofinancements : ETS AGENCE SHIBATHEL (8% du coût total du projet), TCI Bénin (7% du coût total du projet), A-WAKE ONG ( 4,7% du coût total du projet), ONG Be the best (2% du coût total du projet), ONG ALINAGNON (2% du coût total du projet) et ABPF (0,6% du coût total du projet)

Le projet permettra :
- de former 12 jeunes vulnérables orphelins et déscolarisés en électricité, bâtiment, montage et installation de panneaux solaires et 5 bénéficiaires à la sérigraphie,
- de renforcer les capacités de 25 bénéficiaires en cordonnerie moderne et en joaillière,
- de fournir un appui sanitaire et psychosocial accompagné de coaching en développement personnel aux bénéficiaires,
- de dispenser une formation en marketing et gestion aux bénéficiaires
- de sensibiliser les bénéficiaires sur la santé sexuelle, les risques de grossesse précoce, sur les méthodes de planning familial et de santé reproductive,
- de louer des boutiques et de les équiper pour fournir aux bénéficiaires un lieu de vente

Contact :
Email : aprovieong@yahoo.fr
Téléphone +229 21 30 94 64 

Réseau Alliance Santé

PNG
Le Réseau Alliance Santé, association créée en 2002, a pour mission d’améliorer le niveau de santé des populations rurales en favorisant l’accessibilité aux services de santé de qualité et à moindre coût. Il a aussi pour objet la représentation des différentes mutuelles de santé membres du réseau auprès des partenaires de la santé. Ce réseau est présent dans le département du Borgou et des Collines.

Des jeunes vulnérables boulangers à Gnonkourokali

Objectif : Contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes vulnérables de l’arrondissement de Gnonkourokali à travers les métiers de la boulangerie

Lieu : commune de Nikki (départements du Borgou)

Cibles : 19 jeunes vulnérables de 16 à 20 ans dont 13 jeunes filles
- filles victimes de grossesses précoces, de mariages forcés
- jeunes victimes d’interruption de scolarité

Montant total du projet  : 11 823 600 FCFA

Le projet permettra :
- de sensibiliser les bénéficiaires aux violences basées sur le genre et à la santé sexuelle et reproductive,
- de faciliter l’adhésion des jeunes aux mutuelles de santé,
- de former les jeunes aux techniques de fabrication artisanale de pain,
- de former les jeunes à l’entreprenariat social, à l’hygiène, à la santé et à la sécurité au travail,
- de former les jeunes à la vie coopérative,
- de constituer une coopérative pour regrouper les bénéficiaires
- d’équiper la coopérative des équipements nécessaires nécessaire à l’activité professionnelle des bénéficiaires

Contact :
Téléphone : 97 21 04 24
E-mail : alliancesante@yahoo.fr

Service des Sœurs pour la Promotion Humaine des Oblates Catéchistes Petites Servantes des Pauvres (SSPH / OCPSP)

PNG
Le Service des Sœurs pour la Promotion Humaine (SSPH), créé en 2006, est le volet social de la Congrégation des Sœurs Oblates Catéchistes Petites Servantes des Pauvres. Œuvrant en tant qu’ONG, il est spécialisé dans les réponses aux situations d’urgence, concernant notamment la prise en charge des orphelins et enfants vulnérables, l’accès à l’éducation des enfants et jeunes défavorisés et la promotion féminine.

Projet d’Appui Scolaire aux filles vulnérables en période de Covid-19 au Bénin (PAS COVID-19)

Objectif : Contribuer à la réduction de l’échec scolaire des jeunes filles vulnérables en renforçant leur suivi scolaire malgré la fermeture des écoles

Lieu  : commune de Dassa Zoumé (département des Collines)

Cibles  : 300 jeunes filles de 13 à 17 ans, issues de familles modestes ou pauvres et élèves de CM1 et de 4ème.

Montant total du projet : 14 855 000 FCFA

Le projet permettra :
- d’organiser des séances de sensibilisation sur l’utilité des gestes barrières et sur la problématique des grossesses en milieu scolaire à destination des autorités locales, des parents ou tuteurs des enfants et des jeunes filles ;
- de créer un environnement favorable aux études pour les bénéficiaires en fournissant des dispositifs de lavage de mains, des boîtes à pharmacie, des masques,
- de mettre à la disposition des bénéficiaires un forfait cantine pour faciliter leur venue en cours.
- d’assurer le suivi psychosocial des bénéficiaires.
- de soutenir les bénéficiaires dans leur apprentissage des mathématiques, de l’anglais et du français.
- d’organiser un test de niveaux pour apprécier les progrès des bénéficiaires.

Contact :
Téléphone : 66 28 61 97
E-mail : leoniedoch@gmail.com

Dernière modification : 28/09/2020

Haut de page