Projet ARTECAO - Formation initiale à l’étude des écritures manuscrites

Le projet ARTECAO (appui au renforcement de la police technique et scientifique en Afrique de l’ouest) a organisé une formation PTS « Formation initiale à l’étude des écritures manuscrites » du lundi 13 novembre au vendredi 17 novembre 2017 sur le site du CDSP/DCPJ à Cotonou.

Cette formation s’adressait à des personnels expérimentés et servant dans le champ d’activité de la police police technique et scientifique. Elle comptait 18 stagiaires de la police nationale et de la gendarmerie nationale, de Cotonou et des départements.

Le contenu de cette formation a été délivré par M. Stéphane FOUCAUD, expert à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale de Pontoise.

A l’issue de cette formation, les thèmes suivants ont été abordés :

La saisine
La méthodologie d’étude des écritures manuscrites
Les problématiques
Les mesures
La présentation du rapport
Les signatures
Des exercices pratiques

La clôture du stage a été réalisée en présence de M. le Directeur Central de la Police Judiciaire, du Coordonnateur régional ARTECAO et du Coordonnateur national Béninois du projet ARTECAO.

Lors de son discours de clôture, M. le Directeur Central de la Police Judiciaire a souligné l’importance d’une telle formation au service des enquêtes et de la manifestation de la vérité.

La formation à l’étude des écritures manuscrites répond à une demande des autorités Béninoises. En effet à ce jour, de nombreuses pièces incriminées présentes dans des procédures en cours ne peuvent être exploitées. Dorénavant, les policiers et les gendarmes Béninois sont aptes à mettre en œuvre les techniques et les protocoles enseignés au cours de la formation dans le cadre des enquêtes.

La « Formation initiale à l’étude des écritures manuscrites » dans les médias :

PNG
PNG

Dernière modification : 22/11/2017

Haut de page