Remise de diplômes et de matériels aux stagiaires du CPADD

L’ambassadrice de France près le Bénin, S.E. Mme Aline Kuster-Ménager, et le Chef d’Etat-major général des forces armées béninoises, le contre-amiral Denis Hounsou Gbessemehlan, ont participé, jeudi 4 juillet 2013 à Ouidah, à la cérémonie de remise de diplômes aux stagiaires du Centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminages et de dépollution (CPADD).

JPEG - 57.3 ko


La cérémonie a marqué la clôture de deux stages réunissant des hommes et une femme venant de trois continents : des instructeurs africains (Bénin et Guinée équatoriale), sud-américains (Brésil) et européens (Français et Portugais) au profit de 24 spécialistes provenant de 8 pays d’Afrique et du Moyen orient (1 Libanais), appartenant à des forces armées nationales comme à des ONG fortement impliquées dans la lutte contre les mines anti-personnel comme Handicap International.

JPEG - 71.2 ko


L’événement a eu lieu en présence du secrétaire général de la Commission nationale pour l’élimination des mines anti-personnel (CNEMA), S.E.M. l’ambassadeur Philippe Delacroix, de l’ambassadeur du Brésil, du représentant de l’ambassade du Japon près le Bénin ainsi que des instructeurs et d’une délégation des forces armées béninoises et françaises.

Après son allocution, S.E. Mme l’ambassadrice Kuster-Ménager a procédé à la remise de matériels nécessaires à l’instruction au Chef d’état-major des forces armées béninoises.

Le Centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution (CPADD)

En février 2001, le séminaire de Bamako appelle les pays africains, États parties de la convention d’Ottawa, à mettre en œuvre les engagements pris, en particulier à travers une coopération régionale.

C’est dans ce cadre qu’avec le soutien de la France, le Bénin a annoncé la création d’une École Nationale à Vocation Régionale (ENVR) spécialisée dans la formation au déminage humanitaire plus connue sous le sigle « CPADD » (centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution).

Implanté en 2002 au cœur de la ville historique de Ouidah (Sud Bénin), le CPADD est un centre de formation dont la vocation est d’apporter conseil et assistance aux pays africains touchés par la problématique des mines et engins explosifs. Il propose notamment des formations répondant aux besoins des programmes de déminage humanitaire et des opérations de maintien de la paix.

Le CPADD a été inauguré le 25 avril 2003 par le ministre de la Défense nationale (M. Pierre Osho) en présence de l’ambassadeur de France (M. François Mimin) et de l’ambassadeur chargé de l’action pour le déminage et l’assistance aux victimes des mines antipersonnel (M. Gérard Chesnel)


Aller plus loin :

- L’album photo complet sur Facebook
- Le site internet du CPADD
- Discours de SE Mme l’Ambassadrice Aline Kuster-Ménager à l’occasion de la remise des diplômes au CPADD de Ouidah, le jeudi 4 juillet 2013.

Dernière modification : 08/07/2013

Haut de page