Remise des premières cartes Compétences et Talents (5 décembre 2008)

Les trois premières cartes "Compétences et Talents" ont été remises le 5 décembre 2008 par M. Hervé Besancenot, ambassadeur de France, en présence du Consul M. Marcel Chavoz, d’un représentant du Ministère des affaires étrangères béninois, de chefs d’entreprises franco-béninois et de représentants de la presse nationale.

L’Ambassadeur a rappelé dans son discours que la France a décidé, depuis 2006, de modifier sa politique migratoire afin de mieux organiser l’immigration légale, en partenariat avec les pays source, et de favoriser l’immigration professionnelle. Elle a notamment signé des accords avec plusieurs pays partenaires comme le Bénin, modernisé des titres de séjours professionnels existants et créé de nouveaux dispositifs.

Le Bénin a été parmi les premiers pays africains à signer un accord relatif à la gestion concerté des flux migratoires, le 28 novembre 2007, à l’occasion d’un déplacement à Cotonou de M. Brice Hortefeux, Ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire.

JPEG - 20.7 ko
Les premiers bénéficiaires : M. Gaye, M. Tchiakpe et M. Olou (de g. à dr.)

LA CARTE COMPETENCES ET TALENTS : UN NOUVEAU DISPOSITIF

Le Bénin figure désormais parmi les premiers pays africains à bénéficier du nouveau dispositif de la carte de séjour « Compétences et Talents ». Délivrée à l’étranger par l’Ambassadeur, celle-ci :
- ouvre droit à l’exercice de toute activité professionnelle permettant de réaliser le projet au titre duquel le droit de séjour est accordé,
- est d’une durée de validité d’une durée de 3 ans, renouvelable une seule fois,
- permet à son titulaire d’être accompagné de son conjoint et de ses enfants, sans être soumis aux règles du regroupement familial,
- en outre, le bénéficiaire de la carte doit participer à un projet de développement dans son pays d’origine.

La carte « Compétences et Talents » traduit pleinement la volonté française de favoriser la mobilité et la circulation des compétences, en permettant aux migrants concernés d’apporter à la France leurs compétences, mais aussi d’acquérir en retour une expérience qui sera utile à leur pays d’origine. Tout étranger susceptible de participer, du fait de ses compétences et de ses talents, de façon significative et durable au développement économique, au rayonnement de la France et du pays dont il a la nationalité et qui peut présenter à cette fin un projet, peut bénéficier de cette carte.

PARCOURS ET PROJETS DES TROIS PREMIERS BENEFICIAIRES AU BENIN

JPEG - 20.5 ko
L’ambassadeur de France et M. Gaye

M. Magaye GAYE : âgé de 45 ans, titulaire d’un DESS en analyse et évaluation de projets de développement dans le tiers monde obtenu en 1989 en France, il est actuellement directeur des engagements et de la gestion des risques au FAGACE. Dans le cadre de son projet, il souhaite mettre son expérience en matière de développement au service des universités françaises et créer une structure destinée à accompagner les immigrés qui souhaitent rentrer dans leur pays d’origine.

JPEG - 23.5 ko
L’ambassadeur et M. Tchiakpe

M. Nicaise TCHIAKPE, dit « TCHIF », 35 ans, est un artiste plasticien de renommée internationale. Nommé assistant du directeur du Musée des Arts derniers à Paris, il entend utiliser l’expérience qu’il acquérra dans ces fonctions pour faire émerger et renforcer un espace Art-culture et développement à Cotonou.

JPEG - 25.2 ko
L’ambassadeur et M. Olou

M. Raoul OLOU, 26 ans, après des études au Sénégal, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, vient de terminer ses études d’infographiste à l’école Georges Méliès. Ses travaux de fin d’études ont été remarqués par le jury du festival d’Annecy et des propositions lui ont été faites pour la réalisation de deux projets d’animation destinées aux chaînes de télévision françaises.

PDF - 61.9 ko
Discours de l’Ambassadeur
(PDF - 61.9 ko)

Pour en savoir plus sur les cartes "Compétences et Talents"

Dernière modification : 05/02/2009

Haut de page