Renforcement des forces navales béninoises

Dans le cadre de la lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, l’Etat béninois s’est doté de trois patrouilleurs français.

L’Alibori, le premier des trois navires à avoir rejoint les eaux béninoises, est arrivé à Cotonou, le 26 avril, après un périple de 19 jours et de multiples escales à Lisbonne, Las Palmas, Dakar, Conakry et Abidjan. Le patrouilleur avait appareillé de Saint-Nazaire, le 7 avril, avec à son bord 14 marins béninois et 2 navigants de la société OCEA.

Il a été accueilli en grande pompe en présence du chef d’Etat-major des Forces armées béninoises, le Général Soumanou Oké, et de l’Ambassadeur de France, Jean-Paul Monchau.

Étaient également présents : l’attaché de défense près l’Ambassade de France au Bénin, le Colonel Christian Deuwel, le Secrétaire général du Ministère de la défense, les différents chefs d’état-major des armées béninoises, le Directeur adjoint de la gendarmerie, des officier nigérians de l’opération PROSTERITY, et quelques autorités du Port autonome de Cotonou.

Une cérémonie de réception plus officielle aura lieu prochainement sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Docteur BONI YAYI, Président de la République et Ministre de la Défense nationale.

Les deux patrouilleurs restant devraient arriver dans les prochains mois.

Dernière modification : 27/04/2012

Haut de page