Restitution des biens culturels

Dans son discours du 28 novembre 2017 à Ouagadougou, le président de la République, Emmanuel Macron, a réaffirmé la volonté de la France de voir le patrimoine culturel africain mis en valeur, en France et dans les territoires africains : « Je veux que d’ici cinq ans les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique. » .

Le 21 mars 2018, le Président Macron a annoncé, sur proposition du musée Quai Branly – Jacques Chirac et du ministère de la Culture, qu’il avait décidé de restituer sans tarder 26 œuvres réclamées par les autorités du Bénin, prises de guerre de l’armée française menée par le général Dodds dans le palais du roi Béhanzin à Abomey en 1892.

Depuis lors, de nombreuses actions bilatérales ont été mises en œuvre dans le cadre d’une coopération muséale et patrimoniale très dynamique entre la France et le Bénin.

Dernière modification : 03/11/2021

Haut de page