Riposte à la Covid-19 au Bénin : la France renforce son soutien au secteur de la Recherche

Dans le contexte de pandémie internationale, la France s’est immédiatement engagée aux côtés du Bénin pour l’accompagner dans sa riposte à l’épidémie, en mobilisant des équipes de chercheurs et des sources de financement permettant d’appuyer leurs travaux scientifiques.

JPEG
Grâce à la mobilisation des chercheurs de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et de leurs réseaux d’acteurs scientifiques issus des établissements universitaires du Bénin et de la sous-région d’Afrique de l’Ouest, la France et ses partenaires ont appuyé plusieurs projets de recherche ambitieux, déployés à l’échelle régionale, en collaboration avec des laboratoires français et internationaux.

Au Bénin, ces projets visent à renforcer les capacités de diagnostic des laboratoires, consolider des modèles prédictifs d’évolution de la pandémie, structurer des scénarii de gestion de crise, et favoriser le partage de l’information et les bonnes pratiques dans la sous-région.

Plus précisément, il s’agit :
-  D’équiper les laboratoires en matériels, consommables et réactifs afin de renforcer leurs capacités de diagnostic, le suivi des patients et assurer la sécurité du personnel médical ;
-  De renforcer la compréhension de la dynamique de la Covid-19 au Bénin, à travers des enquêtes épidémiologiques et la collecte systématique de données ;
-  De créer une plateforme pour le partage de documentations et de conseils aux décideurs de santé dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest, afin de renforcer et d’harmoniser les directives à suivre par les laboratoires et structurer ainsi le secteur à moyen terme pour répondre aux épidémies.

Soutenus par l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union Européenne, ces différents projets sont mis en œuvre par des acteurs engagés et reconnus dans la sous-région ouest-africaine, tels que la fondation BioMérieux, ou encore l’IRD et ses partenaires locaux. L’appui financier de la France à ces opérations, qui permet de renforcer le secteur de la recherche et d’améliorer les capacités de réponse du Bénin à la pandémie, s’élève à 375 millions de Francs CFA.

Dernière modification : 27/07/2020

Haut de page