Soutien de la France à la gestion durable des forêts (29 juillet 2009)

LA FRANCE CONTRIBUE POUR 655 MILLIONS F CFA A LA GESTION DURABLE DES FORETS COMMUNALES DU BENIN - La signature d’une convention d’aide de la France destinée au Projet de Gestion Durable des Forêts Communales, a eu lieu le mercredi 29 juillet 2009 à l’Ambassade de France.

JPEG - 63 ko
L’Ambassadeur de France au côté de M. Benjamin ADJINDA, maire de Dassa

La cérémonie s’est déroulée en présence de Monsieur l’Ambassadeur de France Hervé Besancenot, des cinq maires des communes membres de la Communauté Forestière du Moyen Ouémé - COFORMO (M. Adjinda, maire de Dassa et président de l’association, et les maires de Glazoué, Tchaourou, Savè et Ouèssè), du Directeur de l’Agence Française de Développement de Cotonou, M. Fulvio Mazzéo, des représentants des autres partenaires de ce projet (Banque Mondiale, Coopération allemande, Groupement Intercommunal des Collines) et des représentants des ministères concernés (Environnement, Décentralisation, Energie et Eau).

UN PROJET PORTE PAR CINQ COMMUNES DU MOYEN OUEME

La France apportera ainsi, à travers le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) qui est représenté à Cotonou par l’Agence Française de Développement, une aide d’un montant de un million d’euros (soit 655 millions de F CFA) pour un projet d’un coût total de 11,51 millions d’euros (soit 7,55 milliards de F CFA).

JPEG - 59.5 ko
(de g. à dr.) M. le Directeur de l’AFD, M. l’Ambassadeur et le maire de Dassa

Ce projet, qui est porté par les 5 communes de la Communauté Forestière du Moyen Ouémé et ses partenaires (Association des communes forestières du Cameroun et Fédération Nationale des Communes Forestières de France) contribuera à la mise en œuvre, à travers une Agence Forestière Intercommunale, d’un plan d’action 2008-2012 : son objectif est de constituer un domaine forestier communal composé de forêts gérées de façon durable et participative pour la production de bois et d’énergie.

GESTION DURABLE DES FORETS ET DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

La réalisation de ce projet se traduira par les actions suivantes :
- mise en place d’un cadre légal pour la gestion des forêts.
- renforcement des capacités des associations forestières.
- élaboration de plans d’aménagement de domaines forestiers (600.000 ha).
- création et reboisement (3.000 ha), enrichissement, exploitation et protection (1.000 ha) des forêts communales.
- marchés ruraux de bois (100 marchés couvrant 300.000 ha).
- promotion du développement local et lutte contre la dégradation des forêts.
- pérennisation du fonctionnement de l’Agence Forestière Intercommunale.

JPEG - 64.7 ko
Les cinq maires de la COFORMO bénéficiaires du projet, avec M. Mazzéo et l’Ambassadeur de France

La France entend, au côté des autres bailleurs partenaires, contribuer au développement économique et social de cette région du Bénin à travers un projet qui générera des recettes stables pour les communes et créera des emplois en milieu rural tout en permettant une meilleure gestion de l’environnement.

Dernière modification : 26/02/2016

Haut de page