Un projet franco-béninois pour favoriser l’autonomisation des femmes en milieu rural à Nikki

Ce mercredi 15 décembre, Marc Vizy ambassadeur de France au Bénin a rendu visite un groupe de jeunes villes vulnérables qui bénéficient d’un projet PISCCA de maraîchage intégré et d’élevage avicole. Ce projet porté par l’association Bach Consultance pour le Développement (BCD). L’ambassadeur était accompagné de Jérôme Bertrand Hardy, directeur de l’AFD Bénin et de Marie Veillon, attachée de coopération.

La délégation a été reçue dans le village de Ouenra de la commune de Nikki par Roland Lafia, maire de Nikki et son premier adjoint ainsi que Bachirou Tairou, président de l’ONG BCD. Le projet a été présenté par Nadjibou Arouna, chargé d’accompagner le groupe de 10 jeunes femmes vulnérables du village.

Ce projet a été financé par le fonds pour les Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs (PISCCA) que l’ambassade mobilise pour soutenir les initiatives des organisations de la société civile béninoise.

Grâce au PISCCA 2021, elles ont bénéficié d’une formation et d’un accompagnement qui leur a permis de créer une parcelle maraîchère et de développer un élevage de volailles.

Cette activité leur permet désormais de tirer des revenus des ventes de légumes et d’envisager leur autonomisation.

A travers cet appui, l’ambassade est mobilisée pour offrir des solutions concrètes d’activités économiques aux femmes en situation de vulnérabilité.

Dernière modification : 27/12/2021

Haut de page