Visite de l’Ambassadeur au nouveau recteur de l’UAC

Suite à sa récente élection à la tête de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), le nouveau recteur, Brice Sinsin, a reçu la visite de l’Ambassadeur de France au Bénin le 9 janvier 2012, à la salle des actes du Rectorat de l’UAC. Au cours de cette rencontre, le Pr. Sinsin a qualifié la France de « partenaire privilégié » et à indiqué qu’il fallait « faire en sorte que le plus de la France en terme d’avancée technologique, serve à combler le moins du Bénin ».

La visite de S. Exc. M. Jean-Paul Monchau a également été l’occasion de mettre en lumière l’importance de la coopération franco-béninoise en matière d’enseignement et de recherche et de faire un tour d’horizon des actions déjà réalisées.

A ce titre on notera l’allocation, par le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC), de bourses aux étudiants béninois désirant poursuivre leurs études en France. L’Ambassade de France finance en moyenne entre 70 et 75 bourses par année. Les étudiants béninois sont appuyés dans leurs démarches par l’Agence CampusFrance, créée au sein de l’Institut Français du Bénin le 18 décembre 2007 et qui a pour but de promouvoir les formations supérieures françaises dans le monde. En 2011, CampusFrance au Bénin a reçu la visite de près de 9 000 étudiants, soit 20% de plus que l’année précédente.
On compte environ 2 000 étudiants béninois inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur en France et répartis dans les 30 universités françaises et 5 établissements publics ayant signé des accords de coopération avec l’UAC. Entre 2006 et 2011, ce sont 63 accords de coopération qui ont vu le jour entre les établissements français et béninois.

Autre projet phare de la coopération franco-béninoise, le projet ARHES (Appui à la restructuration et à l’harmonisation de l’enseignement supérieur), mis en place en 2007, a pour objectif d’améliorer la gestion et le pilotage des universités d’Abomey-Calavi et de Parakou et leur basculement dans le système Licence-Master-Doctorat (LMD).
S’achevant fin en 2012, ce projet, d’un montant d’1,25 millions d’euros, à permis d’améliorer l’organisation et l’efficience de la scolarité des étudiants.

Enfin, il ne faut pas oublier les projets de recherche mis en œuvre par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) dans les domaines du paludisme, de la santé mère-enfant, des sciences humaines et sociales et de la climatologie, et par le CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) dans les domaines de la génétique des plantes, des techniques culturales et de la protection phytosanitaire, notamment dans les filières coton, palmier à huile, igname et fruits. La coopération entre l’IRD et l’UAC a par ailleurs permis la mise en place de deux Masters : le Master international en entomologie médicale et vétérinaire (MIE), associant l’UAC, l’Université de Montpellier 2 et l’IRD ; le Master régional d’océanographie physique et applications, associant l’UAC, l’Université Paul Sabatier de Toulouse et l’IRD.

Elue par ses paires à plus de 73% des suffrages, la nouvelle équipe rectorale béninoise a pris ses fonctions le 28 décembre 2011.

Dernière modification : 11/01/2012

Haut de page