Visite officielle au Bénin de la Ministre des sports, Laura Flessel, du 26 au 28 juillet 2018

Laura Flessel, ministre des sports, était en visite officielle au Bénin du 26 au 28 juillet 2018. Accompagnée dans sa délégation par la championne paralympique Nanténin Keïta, elle a rencontré de nombreux acteurs de l’écosystème du sport au Bénin, et notamment son homologue béninois, M. Oswald Homeky, pour des échanges autour de l’inclusion sociale et de la lutte contre les inégalités par le sport.

Le deuxième ciment de cette aventure commune [de l’amitié entre la France et l’Afrique] c’est le sport, en 2024 la France accueillera le monde entier à Paris et je souhaite que les sportifs français y brillent, je vous rassure, mais je souhaite également que ces Jeux olympiques puissent valoriser l’excellence sportive africaine. Pour cela, les sportifs africains de haut niveau doivent disposer des moyens de pleinement développer leur potentiel.

C’est pourquoi j’ai demandé au Comité d’organisation des Jeux olympiques de prévoir dès à présent un plan pour permettre aux sportifs africains de venir s’entraîner en France dans les meilleures installations.
Mais je souhaite aussi que l’Afrique puisse se doter des meilleures installations sportives pour ses sportifs et pour ses jeunes, d’installations durables qui survivent au seul usage d’une compétition internationale. Et donc dans le cadre de l’organisation de ces Jeux olympiques de 2024 je souhaite que nous puissions en lien avec le Comité des Jeux olympiques et dans le cadre de ce partenariat entre l’Union européenne et l’Union africaine organiser le développement et l’investissement dans ces infrastructures sportives et ces installations.

Cette initiative que je souhaite porter d’envergure européenne reconnaîtra le sport comme un puissant vecteur de développement et de croissance des économies africaines. L’économie du sport ce ne doit pas seulement être la vente des maillots même quand ce sont les maillots des meilleures équipes européennes, ce qui est parfois et souvent le cas dans beaucoup de villes en Afrique, même si je ne saurai m’opposer à la vente du maillot de l’Olympique de Marseille, mais cela doit aussi être le développement d’une vraie filière économique ici en Afrique.

Et là aussi en matière de sport il est nécessaire que les jeunes Africains aient les infrastructures qui leur permettent de s’entraîner pour les Jeux olympiques mais que dans cette période de temps qui nous est offerte nous puissions avoir une vraie stratégie commune pour développer ce secteur économique et cette création de richesse. Je porterai dans les prochaines semaines une initiative rassemblant de grands acteurs du monde sportif qui encouragera à la fois les investissements dans le domaine des équipements sportifs et les investissements des sportifs dans l’économie africaine.

Discours du Président de la République, Emmanuel Macron, à l’université Ouaga I, professeur Joseph Ki-Zerbo, à Ouagadougou, le 29 novembre 2017.

Dernière modification : 30/07/2018

Haut de page